Une business florissante: la critique!

Publié le 18/02/2010 à 14:16

Une business florissante: la critique!

Publié le 18/02/2010 à 14:16

À qui profitent les milliards qu’Obama a investi pour stimuler l’économie? Aux banques? À l’industrie automobile? Aux chômeurs? Oui mais encore…

Aux chercheurs des think thanks, aux conservateurs, à l’industrie du film… Si l’on tient compte de toutes les études et de tous les vidéos produits pour dénigrer le programme de relance d'Obama, nous sommes en face d’une industrie florissante. C’est ce que l’on peut lire dans un éditorial du Washington Post.

On dit souvent qu’une bonne guerre permet de relancer une économie. Il semble bien qu’une bonne crise financière a aussi ses avantages et que la critique n'a pas nécessairement à être constructive pour rapporter!

À lire

-La culture, ça ne saigne pas

L’article de mon collègue Stéphane Paquet, de La Presse, sur le sous-financement privé des organismes culturels suite à la crise financière. Le TNM a perdu 20 à 25% du financement provenant des Fondations. Déjà qu’en temps normal la culture est le parent pauvre du financement privé - comme je le dis souvent "quand vient le temps de choisir sa cause la culture ça ne saigne pas ». Quand l’argent se fait rare, c’est encore pire.

-Wal-Mart : des profits oui mais…

Wal-Mart vient d’annoncer une croissance de ses profits de 22%. Grattons un peu… Comment a-t-elle réalisé ces profits : en augmentant ses ventes ou en coupant? La réalité est que le géant des bas prix en arrache, d’autres détaillants envahissent son territoire des bas prix. Wal-Mart devra donc réduire encore ses prix et il compte sur la Chine, bien sûr, pour l’aider.

-Pétrole : qui sont les dix pays qui vont y goûter si le prix grimpe?

Un diaporama à regarder sur le site Business Insider.

-France, une autre grève : parlant de pétrole, les syndiqués de toutes les raffineries française du géant Total sont en grève aujourd’hui en mesure de solidarité pur leurs collègues d’une raffinerie près de Dunkerque menacée de fermeture. À lire dans Les Échos. Ce n’est pas parce que les prix montent dans votre industrie que vous vous en tirez bien.

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Employeurs, agissez! Le moral de vos employés est à terre

07/07/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Cela fait maintenant un trimestre entier que la santé mentale des employés est gravement affectée par la crise.