Uber lance UberCargo et mise sur l'astrosurfing

Publié le 12/01/2015 à 12:59

Uber lance UberCargo et mise sur l'astrosurfing

Publié le 12/01/2015 à 12:59

Par Diane Bérard

(Photo: Bloomberg)

Uber, l’application de transport qui met au défi l’industrie du taxi, vient de lancer un projet pilote à Hong Kong : UberCargo. Il s’agit d’un service de transport et de livraison d’objets qui fonctionne selon le même principe qu’Uber. L’application met en relation des particuliers qui offrent le service à d’autres particuliers.


« Les intérêts d'une entreprise du secteur de l’économie du partage,comme Uber, convergent-ils toujours avec ceux de ses utilisateurs? »


Uber Everything

Uber a de grandes ambitions. L’entreprise a mis sur pied un département spécial nommé « Uber Everything », qui a pour but d’imaginer et de développer tous les partenariats et tous les services de livraison dont un particulier pourrait avoir besoin. Uber veut servir d’entremetteur pour tout transporter : de votre épicerie à vos cadeaux de Noël en passant par vous-même!

Qu'est-ce que l'astrosurfing et comment ça fonctionne?

Et pour déployer ses tentacules dans toutes les directions, Uber compte sur «l’astrosurfing ». Ce terme a été imaginé en 1985 par Loyd Millard Bentsen, alors sénateur du Texas. Il fait référence à Astro Turf, une marque de gazon synthétique. On parle d’astrosurfing dans le cas de mouvements de solidarité ou de soutien « spontanés (grassroots) artificiels ». Cela peut sembler paradoxal de parler de « spontanéité artificielle » et pourtant c’est exactement ça ! Et ça prend tout son sens à l’ère des médias sociaux. Dans le cas de sociétés comme Uber et airbnb, la direction inclut les utilisateurs dans son plan de lobbying. Ces sociétés, qui transgressent les lois, investissements des fortunes en lobbying traditionnel, bien sûr. Mais elles savent que les pressions des citoyens sur les gouvernements pèsent souvent plus lourd. Et ce pour deux raisons. D’abord, des citoyens, ça vote. Ensuite, si les citoyens réclament un changement de la loi, le gouvernement peut avoir davantage le sentiment que celui-ci servira le bien commun que s’il est réclamé par une entreprise.

La loi airbnb

 

Cliquez ici pour répondre à notre sondage : Pour ou contre Airbnb et UberX

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.