Sondage: plus les femmes poussent, plus les entreprises les bloquent

Publié le 29/09/2016 à 11:35

Sondage: plus les femmes poussent, plus les entreprises les bloquent

Publié le 29/09/2016 à 11:35

“More women are leaning in—and we’ll all go farther when the workplace stops pushing back.” Sheryl Sandberg, chef des opérations, Facebook

 En 2016, plus des trois quarts (85%) des nouveaux postes d’administrateurs dans des sociétés canadiennes ont été attribués à des hommes.

Juxtaposons ce résultat du rapport du Canadian Securities Administrators, l’organisation qui chapeaute les autorités réglementaires provinciales, comme l’AMF, avec les résultats du sondage “Women in the workplace 2016”, coproduit par McKinsey et Lean In (l’organisation fondée par Sheryl Sandberg, chef des opérations de Facebook et auteur de “Lean In”).

Le sondage “Women in the workplace” a été réalisé auprès de 132 sociétés représentant 4,6M d’employés. C’est le tour d’horizon le plus complet de la situation des femmes américaines au travail. Voici ce qu’on y apprend.

Les bonnes nouvelles

1- Les femmes affirment de plus en plus leurs ambitions au travail.

2- Elles sont plus nombreuses à négocier leur rémunération.

Les mauvaises nouvelles

1- Le fossé entre les hommes et les femmes cadres n’a rien à voir avec le départ de femmes. Les hommes et les femmes quittent leur employeur dans les mêmes proportions.

2- 67% des femmes qui négocient leur rémunération ou leur promotion sont susceptibles de se faire étiqueter « agressives », « intimidantes » ou «bosseuses ». Une étiquette que l’on ne pose pas sur les hommes qui négocient. Les femmes sont naturellement vues comme collaboratives, souligne Sheryl Sandberg dans ce billet du New York Times. Lorsqu’elles réclament quelque chose pour elle-même plutôt que pour leur équipe, cela ne passe pas, ajoute-t-elle.

3- Les femmes sondées affirment recevoir moins de rétroaction sur leur performance que les hommes. Et ce, même si elles sont plus nombreuses qu’eux à la réclamer.

4- Les femmes sondées affirment que leurs mandats sont moins stimulants que ceux de leurs homologues masculins. Et ce, même si elles réclament davantage de défis.

Les femmes affrontent-elles de la mauvaise foi ou de l’ignorance?

Sheryl Sandberg penche pour l’ignorance. Elle croit que les leaders veulent agir correctement. Mais… seulement la moitié d’entre eux savent comment établir la diversité. Et à peine le quart des gestionnaires réagissent devant des biais de comportement ou des biais verbaux envers les femmes. Plus de 9/10 entreprises (93%) disent avoir implanté des critères clairs pour le recrutement et les promotions. Mais… à peine 57% des employés le constatent concrètement.

La conclusion

Pour augmenter le nombre de femmes aux CA, il faut augmenter le nombre de femmes cadres et ainsi accroître le bassin de recrutement. Or, si l’on se fie au sondage McKinsey/Lean In, chaque fois qu’une femme manifeste ouvertement le désir d’accroître ses responsabilités cela joue contre elle. J'en conclue qu'elle devrait attende qu'on lui propose…

Je n’ai jamais été très enthousiaste à l’idée d’imposer des quotas. Mais des résultats comme ceux du sondage McKinsey/Lean In ébranlent sérieusement mes convictions.

 

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Vers un tout nouveau monde du travail?

BLOGUE. Employeurs comme employés doivent vite apprendre à travailler autrement, selon une étude de PwC...