Pourquoi ce stratège revient-il aux épiciers?

Publié le 28/06/2018 à 09:59

Pourquoi ce stratège revient-il aux épiciers?

Publié le 28/06/2018 à 09:59

Les titres des épiciers reprennent un peu du poil de la bête en Bourse, au moment où les risques de guerre commerciale jettent une douche froide sur l’économie mondiale.

Le sous-indice de la consommation de base (XST, 54,94$) s’est ressaisi de 5,6% depuis le 7 juin, car les investisseurs s'y réfugient après avoir préféré le potentiel des industries plus cycliques.

Leur élan reste timide, surtout la veille des résultats annuels du propriétaire des épiceries IGA au Québec, Empire(EMP.A, 25,63$), mais les épiciers pourraient offrir une performance supérieure au marché pendant six à douze mois dépendant de leur valorisation, croit Martin Roberge, stratège quantitatif de Canaccord Genuity.

Celui qui se déplace d’un secteur à l’autre en fonction de la conjoncture, et de leurs mérites comparatifs, recommande donc à nouveau les épiciers.


« Le marché haussier mûrit, le moment est bien choisi pour ajouter une dose de prudence à notre rotation de secteur »

Tout d’abord, l’évaluation de 14,6 fois les bénéfices prévus dans un an des épiciers est attrayante par rapport à celle de 14,8 fois de l’indice S&P/TSX.

Dans le passé, un tel écart s’est avéré un bon point d’entrée dans le secteur de la consommation de base, dit-il.

Les prix des aliments se stabilisent

Le multiple d’évaluation des épiciers n’est pas le seul facteur d’attraction.

La désinflation des aliments en magasin devient moins prononcée tandis que les cours des céréales et du bétail, deux repères pour l'inflation des produits de base, baissent.

Et la perspective de tarifs chinois sur les importations agricoles en provenance des États-Unis devrait prolonger cette tendance, en créant un surplus artificiel. 

«La concurrence reste vive, mais les épiciers auront un peu plus de marge de manoeuvre. En somme, leurs marges devraient mieux se comporter qu’on ne l’imagine», fait valoir M. Roberge, graphique à l’appui.

 

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Chez YPC technologies, on apprend à un robot à cuisiner

12/07/2019 | Pascal Forget

Doit-on remercier le chef quand le repas a été préparé par un robot?

Des substituts végétaux de poisson et de fruits de mer font leur apparition

Les expérimentations se sont multipliées, passant du «thon» à base de pois chiche au «saumon» de carotte fumée.

Blogues similaires

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...