Davos 2015: les 4 thèmes et une mise en garde

Publié le 20/01/2015 à 15:13

Davos 2015: les 4 thèmes et une mise en garde

Publié le 20/01/2015 à 15:13

La Banque mondiale prévoit une croissance de l’économie planétaire de 3%. Avant la crise de 2008, cette croissance atteignait 5%. Quelle différence cela fait-il concrètement? À 5%, le PNB double en 14 ans. À 3%, il faut 24 ans pour atteindre la même croissance du PNB. On imagine les conséquences pour la création d’emplois et l’inclusion sociale, entre autres.


« "Compte tenu des défis mondiaux, la collaboration n'est pas une option naïve. Elle est nécessaire." Robert Greenhill »

Mais comment accélérer la croissance ?

Pour accélérer la croissance économique, il faut de la stabilité et de la confiance. On en discutera abondamment à Davos cette semaine, où se tient la 45e édition du Forum économique mondial.

« Le monde peut emprunter deux directions. Nous pouvons nous diriger vers une société de haine et de fondamentalisme où tout se désintègre sous nos yeux. Ou nous pouvons aller vers un monde de coopération et de solidarité. » C’est ainsi que Klaus Schwab, le fondateur du Forum économique mondial, a inauguré l’événement il y a quelques heures.

Voici les 4 thèmes de Davos 2015

1- Crises et coopération : à l’heure de la « globalisation décentralisée », alors que les régions s’affirment de plus en plus, comment coopérer ?

2- Croissance et stabilité : la croissance postcrise repose principalement sur les politiques monétaires agressives des différents États. Ce qui entraîne un risque de dépendance et de mauvaise allocation des ressources. Comment rendre les économies postcrise plus résilientes et plus dynamiques ?

3- Innovation et entreprises : on critique beaucoup les entreprises pour leur propension à maximiser les rendements à court terme aux dépens de la création de richesse à long terme. Comment les entreprises peuvent-elles miser plutôt sur des avantages plus durables que les gains à court terme ? Comment peuvent-elles disrupter plutôt que se faire disrupter?

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

1 Québécois sur 2 veut vraiment changer d'employeur

22/10/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Ils l'envisagent «sérieusement», disent-ils. Car ils ressentent un horrible sentiment d'isolement...