ethiquette.ca: le premier site qui explique l'investissement responsable aux particuliers

Publié le 24/09/2014 à 08:35

ethiquette.ca: le premier site qui explique l'investissement responsable aux particuliers

Publié le 24/09/2014 à 08:35

Aujourd’hui, lancement d’ethiquette.ca, le premier site au Québec, au Canada et au monde qui explique l’investissement responsable (IR) aux particuliers. L’IR étant l’investissement qui respecte des critères sociaux, environnementaux ainsi que de gouvernance. On parle de critères ESG.


Ethiquette.ca est un projet conjoint de Fabien Durif, de l’Observatoire de la consommation responsable (ESG UQAM) et Brenda Plant, de la firme conseil en développement durable Ellio.


Pourquoi un site sur l’investissement responsable?


Les particuliers ne représentent que 2% des investisseurs responsables canadiens. Pourquoi? La majorité des particuliers ne comprennent tout simplement pas ce qu’est l’IR. Et ceux qui comprennent ignorent comment passer à l’action. À qui s’adresser? Dans quel véhicule investir? Comment identifier un IR? Bref, l’IR ne décollera pas auprès des particuliers sans un travail majeur d’éducation.


C’est ce qui explique le lancement d’ethiquette.ca. Ce site est le fruit d’un travail de deux ans. Brenda Plant et Fabien Durif ont impliqué tous les joueurs de l’investissement responsable, soit les investisseurs cible, les fonds d’investissement, les associations de consommateurs, les experts en commerce électronique et les experts en consommation.


Comment fonctionne le site ethiquette.ca ?


On a imaginé quatre parcours, adaptés au niveau de connaissance des internautes :


-niveau 1 : je m’informe ;


-niveau 2 : je veux en apprendre davantage : je peux consulter la liste de tous les produits disponibles au Canada et des quatre stratégies d’investissement ;


-niveau 3 : je comprends, mais je cherche des arguments pour me convaincre davantage de choisir l’IR ;


-niveau 4 : j’ai un intérêt pour l’IR, je suis prêt à tenter le coup. Que dois-je dire à mon conseiller financier?


Les quatre stratégies de l’IR


Le site ethiquette.ca présente les quatre stratégies possibles pour investir de façon responsable. Les voici :


1- l’exclusion ou présélection négative : vous vous assurez que votre argent ne sera pas investi dans des entreprises œuvrant dans des secteurs prédéterminés (ex. armes, énergie nucléaire, tabac, etc.), ou contribuant à la violation de certaines normes internationales (ex. conventions sur des mines antipersonnel, etc.);


2- le meilleur du secteur ( best-in-class) : vous vous assurez que votre argent sera investi dans des entreprises affichant un rendement social, environnemental et de gouvernance supérieur à celui d’autres entreprises au sein de la même industrie;


3- l’engagement des actionnaires : vous vous assurez que votre investissement sera utilisé par des gestionnaires de fonds comme moyen de pression interne en vue d’influencer les comportements de l’entreprise dont vous êtes actionnaire;


4- l’investissement d’impact social: vous vous assurez que votre argent sera investi dans des gens ou des entreprises qui recherchent intentionnellement des solutions à des problèmes d’ordre social ou environnemental et un impact favorable.


« L’investissement responsable pose un plus grand défi que les autres catégories de biens éco-responsable, souligne Fabien Durif. Les conseillers financiers proposent rarement l’IR à leurs clients. Souvent ils ne comprennent pas l’IR eux-mêmes. Ou ils n’ont tout simplement pas de produits IR parmi leur offre. Et les fonds expliquent peu et mal la nature de leur offre IR. »


Qui est l’investisseur cible de l’investissement responsable?


Il est âgé de 25 à 45 ans. Selon l’étude « Les Québécois et l’investissement responsable », dévoilée en février 2014, on note un intérêt légèrement supérieur chez les hommes que chez les femmes pour l’investissement responsable.


Prochaine étape?


« Nous comptons nous associer à des joueurs grand public pour fournir aux particuliers un maximum d’outils de prise de décision », répond Fabien Durif. « Nous publierons, entre autres, des classements de produits d’investissements responsables en fonction de leur performance d’éco-responsabilité », ajoute-t-il. Un projet qui, comme tous ceux à venir, dépendra du financement que l’équipe derrière ethiquette.ca arrivera à rassembler.


Le site ethiquette.ca sera référencé, entre autres, sur le site de l’Autorité des marchés financiers, sous la rubrique « outils ».


ME SUIVRE SUR TWITTER : diane_berard


 


 


 


 


 


 

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Gagnez en leadership grâce au cardinal Mazarin!

23/04/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est qu'il savait, entre autres, comment déléguer subtilement et comment agir selon une méthode rigoureuse...