États-Unis: surprise! La dette diminue.

Publié le 08/06/2012 à 11:23, mis à jour le 08/06/2012 à 11:39

États-Unis: surprise! La dette diminue.

Publié le 08/06/2012 à 11:23, mis à jour le 08/06/2012 à 11:39

Par Diane Bérard

BLOGUE La dette américaine affiche la réduction la plus rapide depuis 1950 ( telle que calculée en pourcentage de l’économie). En fait, la dette (publique et privée) américaine est en constante diminution depuis 12 trimestres.

La dette totale a chuté de 3,73 à 3,36 fois le produit intérieur brut américain.

Mais alors, où est le problème? C’est la dette publique qui s’alourdit. Pendant que Washington s’enfonce dans le rouge, les individus et les entreprises, eux, assainissent leur bilan.

Trois économistes de la Banque des règlements internationaux ( située à Bâle, en Suisse, c’est la “banque des banques centrales”. Elle sert de pivot pour les systèmes de transactions internationales et coordonne les relations entre les banques centrales) se sont penchés sur la question de la dette. Et, surtout, sur ses effets réels sur l’économie.

Première conclusion: l’endettement a des effets positifs sur l’économie. Plus encore, l’endettement est une source de croissance et de stabilité. Mais, trop c’est comme pas assez…

Au-delà d’un certain seuil, l’endettement devient un boulet. Il injecte de la volatilité dans le système, fragilise le système financier et ralentit la croissance.

La question: où se situe la frontière entre la bonne et la mauvaise dette? La voici, selon l’étude de Stephen Cecchetti, M.S.Mohanty et Fabrizio Zampolli:

- la dette des entreprises ( incluant les banques mais pas le reste du secteur financier) ne doit pas dépasser 90% du produit intérieur brut;

- la dette des particuliers ne doit pas dépasser 85% du produit intérieur brut

- la dette publique ne doit pas dépasser 85% du produit intérieur brut.

Qu’en est-il de ces indicateurs en ce moment?

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé après une journée dans le rouge

Mis à jour le 16/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto clôture en baisse avec les matières premières.

À surveiller: Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group

Que faire avec les titres de Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group?

Titres en action: TC Énergie, Suncor Énergie, Philip Morris, ...

Mis à jour le 16/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.