Diane Bérard: une vidéo hilarante sur la sous-évaluation du yuan, quand les Américains ont vraiment l'air fous

Publié le 20/01/2011 à 16:03, mis à jour le 20/01/2011 à 16:14

Diane Bérard: une vidéo hilarante sur la sous-évaluation du yuan, quand les Américains ont vraiment l'air fous

Publié le 20/01/2011 à 16:03, mis à jour le 20/01/2011 à 16:14

BLOGUE « La statue de la Liberté devrait se nommer la statue de la stupidité »

 « Nous ne voulons pas vous conquérir, nous voulons vous acheter. »

 « Vous pourriez régler les problèmes de votre économie si vos leaders politiques n’étaient pas aussi mous que des dumplings au porc. »

 « Le Congrès est aussi mou que le corps des Américains. »

 Ces citations sont tirées d’une vidéo humoristique sur la sur-évaluation de la monnaie chinoise.

 ME SUIVRE SUR TWITTER : diane_berard

L’auteur, Omid Malekan, est un ex-trader devenu producteur de vidéos à plein temps. Vous pouvez voir ses créations ici.

 Il se spécialise dans la vulgarisation financière en utilisation des ours ressemblant à des personnages d’émissions pour enfants.

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Ça vous dirait de travailler une semaine depuis Punta Cana?

22/01/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est ce que vont bientôt vivre les employés de Crakmedia, une agence de marketing web établie à Québec.