Diane Bérard: qui s'illusionne le plus, les Québécois face à leur retraite ou les Américains face à leur dette?

Publié le 12/01/2011 à 11:37, mis à jour le 12/01/2011 à 15:28

Diane Bérard: qui s'illusionne le plus, les Québécois face à leur retraite ou les Américains face à leur dette?

Publié le 12/01/2011 à 11:37, mis à jour le 12/01/2011 à 15:28

Même si je trouve cette histoire d’épargne forcée périlleuse – va-t-elle compromettre la reprise en limitant la consommation? Et qu’en sera-t-il de l’endettement? Sans compter les questions morales : peut-on faire le bonheur des gens malgré eux? – je remercie le ciel d’être Québécoise et pas Américaine.

 Et vous : cette histoire d’épargne forcée vous semble-t-elle réaliste?

 Et si vous étiez Américain, accepteriez-vous que votre gouvernement s’endette davantage?

En fait, la vraie question est : de quoi les citoyens sont-ils prêts à se passer comme service pour que le gouvernement n’ait pas à relever le plafond de la dette? Jusqu’où se sentent-ils concernés par cette dette et en réalisent-ils le sérieux?

 Et les Québécois : entretiennent-ils une pensée magique face à leur retraite comme les Américains face à leur dette?

Entre les deux peuples, qui s’illusionne le plus?

 Lire ici ma chronique précédente

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Un petit truc malin pour surmonter un gros coup de blues

BLOGUE. Pandémie, récession, chômage... Voici comment dénicher un rayon de soleil au milieu de tous ces nuages noirs!