Diane Bérard: qui s'illusionne le plus, les Québécois face à leur retraite ou les Américains face à leur dette?

Publié le 12/01/2011 à 11:37, mis à jour le 12/01/2011 à 15:28

Diane Bérard: qui s'illusionne le plus, les Québécois face à leur retraite ou les Américains face à leur dette?

Publié le 12/01/2011 à 11:37, mis à jour le 12/01/2011 à 15:28

Évidemment les Républicains sont totalement opposés à cette mesure, tout comme 71% de la population qui panique devant le niveau d’endettement de son pays.

 Les Républicains prônent la voie des coupures mais… ils ne se montrent pas très pro-actifs pour suggérer où effectuer celles-ci.

 Intéressant de constater que pendant que le gouvernement américain songe à s’enliser davantage dans l’endettement – car il n’arrive tout simplement pas à rencontrer ses obligations financières et que c’est s’endetter ou faire faillite – au Québec on parle de forcer les Québécois à épargner pour leur retraite.

 Je fais ici référence au rapport Castonguay qui fait couler beaucoup d’encre depuis deux jours et qui suggère en gros de forcer l’épargne (5% du revenu) pour tous les Québécois de 35 ans et plus qui n’ont pas de REER. Lisez ici ce qu'en pense mon collègue Bernard Mooney.

 Deux pays, deux mentalités, deux débats.

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Pourquoi ne télétravailleriez-vous pas... au soleil?

24/11/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Rien de plus simple que de passer, de nos jours, du rêve à la réalité. Si, si... En voici la preuve!