Diane Bérard: qui s'illusionne le plus, les Québécois face à leur retraite ou les Américains face à leur dette?

Publié le 12/01/2011 à 11:37, mis à jour le 12/01/2011 à 15:28

Diane Bérard: qui s'illusionne le plus, les Québécois face à leur retraite ou les Américains face à leur dette?

Publié le 12/01/2011 à 11:37, mis à jour le 12/01/2011 à 15:28

BLOGUE. Un pays peut-il déclarer faillite?

 Le dette du gouvernement américain s’élève à plus 

14 000 000 000 000 $ c’est-à-dire 14 BILLIONS De dollars.

Le plafond, c’est-à-dire la limite que cette dette peut atteindre, est fixé à 14,3 billions.

 Question : qu’arrivera-t-il quand ce plafond sera atteint? Ce qui devrait se produire d’ici quelques semaines.

 ME SUIVRE SUR TWITTER : diane_berard

 S’il n’en tient qu’à Obama nous ne le saurons jamais puisque le président des État-Unis suggère, par la bouche du secrétaire du Trésor, Tim Geithner, de hisser le plafond de la dette américaine afin de pouvoir imprimer davantage de billets verts. On s’endette un peu plus et hop! Le tour est joué.

C’est un peu comme ces gens qui commande une nouvelle carte de crédit pour payer les dettes de celles qu’ils possèdent déjà et qui a atteint sa limite. Vous connaissez sûrement ce type de personne…

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Sur le même sujet

Ces alliés méconnus du consommateur

Édition de Juin 2019 | Didier Bert

Le consommateur peut compter sur de nombreux soutiens dans ses transactions avec les commerçants. Il y a les lois qui ...

La relance de Colgate-Palmolive suscite-t-elle trop d'espoir?

Mis à jour le 10/05/2019 | Dominique Beauchamp

Au premier trimestre, la hausse de 3% des revenus a incité au moins sept analystes à relever leur cours cible.

Blogues similaires

Comment espérer triper demain au travail?

22/07/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une interrogation existentielle à laquelle répond avec brio le polymathe américain Arthur C. Clarke...