Corruption: les trois listes noires du Brésil, un exemple à suivre

Publié le 08/11/2012 à 09:31, mis à jour le 08/11/2012 à 09:31

Corruption: les trois listes noires du Brésil, un exemple à suivre

Publié le 08/11/2012 à 09:31, mis à jour le 08/11/2012 à 09:31

BLOGUE. Saviez-vous que le gouvernement du Brésil publie trois listes noires pour lutter contre la corruption ?

1-La première de ces « listes de la honte » affiche le nom des fonctionnaires qui ont été congédiés pour avoir participé à des activités liées à la corruption. Depuis 2003, date à laquelle le Brésil s’est officiellement engagé dans la lutte anti-corruption, plus de 4000 fonctionnaires ont été congédiés. Leurs noms se retrouvent tous sur cette liste.

2- La seconde liste est celle des entreprises qui ont payé des amendes pour corruption et qui ne peuvent plus participer à des appels d’offre gouvernementaux. Le Brésil compte plus de 1000 agences gouvernementales. Jusqu’en 2003, l’échange d’information entre celles-ci s’avérait limité. Aucune coordination n'avait lieu. Si bien que les entrepreneurs "entreprenants" pouvaient se faufiler dans les mailles du filet. Même s’ils étaient rayés d’une agence gouvernementale pour écart de conduite, ils arrivaient sans difficulté à décrocher des contrats auprès d’une autre. Ce n’est plus le cas. La liste noire des entreprises empêche de jouer double jeu.

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Employeurs, êtes-vous prêts à aller au-delà du salaire?

08/11/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Votre refus de négocier autre chose que le salaire vous fait rater les meilleurs talents, selon une étude...