Certification WELL: et si aller au travail améliorait votre santé?

Publié le 27/06/2017 à 13:40

Certification WELL: et si aller au travail améliorait votre santé?

Publié le 27/06/2017 à 13:40

Le "salon paisible", au siège social de TD à Toronto (permier édifice canadien certifié WELL), permet aux employés d'échapper un moment à l'agitation des espaces ouverts.

Et si votre lieu de travail contribuait à votre santé mentale, émotionnelle et physique?

C’est le pari de la certification WELL, que j’ai découverte lors d’une conférence sur les bâtiments et les infrastructures vertes organisée par l’Initiative pour la finance durable.

Quelle différence entre les certifications LEED et WELL?

La certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) se soucie des édifices. Elle reconnaît que la conception, la construction et l’exploitation d’un bâtiment en font un immeuble à haute performance dont les impacts négatifs sur l’environnement sont contrôlés.

La certification WELL se soucie des occupants des édifices. C’est le premier standard de construction qui repose exclusivement sur la santé et le bien-être des humains. Elle a été développée par la International Well Building Institute. Il y a près de 500 édifices certifiés WELL ou en attente de certification disséminés dans 30 pays.

La première certification nord-américaine a été accordée en juin 2016 à un étage du siège social de la Banque TD à Toronto. Cet espace de 25 000 pieds carrés comporte, entre autres, un salon paisible (tranquility lounge) où les employés peuvent se reposer et échapper à l’agitation de leurs espaces ouverts. Un concept qui est de plus en plus remis en question à cause du manque de tranquillité qu’il impose aux employés. Un approvisionnement régulier de fruits et légumes frais est offert. Le design s’inspire de la biophilie (affinité de l’homme pour le vivant et les systèmes naturels) pour une architecture qui imite les conditions d’un environnement naturel.

20 édifices WELL certifiés ou en attente de certification au Canada

Aujourd’hui, on trouve cinq édifices WELL au Canada. Au siège social de la Banque TD se sont ajoutés la salle d’exposition de Teknion (Toronto), l’édifice CBRE au centre-ville de Vancouver, la tour MNP (Vancouver) et le siège social de la TD au complet (Toronto).

Et 15 projets canadiens sont en attente de certification WELL. Un d’eux se trouve au Québec. Il s’agit de Humaniti, qui se décrit comme la première communauté verticale évoluée ». Humaniti se trouve sur la rue Bleury, à Montréal, à côté de l’immeuble de la Caisse de dépôt et de placement du Québec. Il comportera des commerces, des espaces à bureaux, un hôtel, des copropriétés résidentielles et des appartements locatifs. C’est un projet conjoint de Cogir immobilier et du Fonds immobilier FTQ.

Les sept critères de la certification WELL

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Nous travaillons maintenant une heure de plus par jour!

06/08/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est ce qui ressort d'une étude de la Harvard Business School sur nos nouvelles habitudes de travail...