Bérard: 5 tendances en entrepreneuriat en 2013

Publié le 16/01/2013 à 11:26, mis à jour le 23/01/2013 à 13:51

Bérard: 5 tendances en entrepreneuriat en 2013

Publié le 16/01/2013 à 11:26, mis à jour le 23/01/2013 à 13:51

Brad Feld, auteur de "Start up communities"

BLOGUE. Quoi de neuf côté entrepreneuriat en 2013 ? La Fondation Kauffman, une des organisations les plus active et crédible dans ce secteur nous présente cinq tendances. En voici un résumé :

1- Le sociofinancement (crowdfunfing) a beau être populaire, il demeurera une source de financement pour les PME. On a cru que l’engouement permettrait aussi aux entreprises de plus grande taille d’en profitere elles aussi. La Fondation Kauffman estime que ce ne sera pas le cas. Les entreprises de plus grande taille continueront de recourir au financement traditionnel qui, semble-t-il, est suffisamment abondant. Et puis, le sociofinancement repose sur la confiance. Et la confiance, elle, repose sur la proximité. Les foules préfèrent financer les projets issus de leur communauté, des projets qui leur semblent plus concrets.

2- Virage dans l’enseignement de l’entrepreneuriat : cette année, on devrait assister au décloisonnemnt des cours d’entrepreneuriat. Au lieu d’apprendre aux aspirants entrepreneurs à rédiger des plans d’affaires, en classe, on les incitera à passer à l'étape suivante soit créer et valider leur modèle d’affaire. On les enverra dans « le vrai monde » rencontrer de vrais clients pour tester - et ajuster s'il y a lieu - leurs hypothèses.

3- Multiplication des éco-systèmes entrepreneuriaux ( start-up community): voilà des années qu’on veut reproduire le modèle de Silicon Valley, des investisseurs, des entrepreneurs, des maisons d’enseignements… travaillant tous ensemble pour créer un lieu où il fait bon entreprendre. La bible, et le mode d’emploi, de ce mouvement se nomme « Start up communities », de Brad Feld, entrepreneur et capital risqueur installé à Boulder, au Colorado. Boulder est un éco-système entrepreneurial modèle. J’ai interviewé Brad Feld en décembre dernier, vous pouvez lire le texte ici. Attendez-vous donc à ce que de nombreuses villes aspirent, ou prétendent, au titre d’éco-système entrepreneurial.

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Et si vous impliquiez davantage vos employés...

06/12/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le simple fait de les laisser vraiment prendre part aux décisions a impact fou. Complètement fou.