Bérard - Les deux métiers de l'avenir, marketer et coach

Publié le 20/09/2013 à 11:48, mis à jour le 24/09/2013 à 07:34

Bérard - Les deux métiers de l'avenir, marketer et coach

Publié le 20/09/2013 à 11:48, mis à jour le 24/09/2013 à 07:34

BLOGUE – Quels seront les emplois les plus en demande au cours des prochaines années? Tenez-vous bien : marketer et motivateur. C’est l’iconoclaste économiste Tyler Cohen qui le dit. Son nouveau livre, « Average Is Over : Powering America Beyond the Age of the Great Stagnation » aborde la question des inégalités croissantes aux Étas-Unis.

Tyler Cohen entrevoit une société qui abritera une minorité (20%) de citoyens bien nantis et une majorité (80%) composé de nouveaux et d’anciens pauvres vivant « à la mexicaine » ou « à la texane ». Il fait ici référence à une vie à bas coût assortie d’un niveau de services minimal. Il cite l’exode des Américains vers le Texas, « là où les loyers sont faibles grâce à un secteur immobilier très peu réglementé ».

Les métiers qui ont de l’avenir dans un mode de plus en plus inégal

Vous voulez savoir si votre métier a de l’avenir dans notre société post-crise? Demandez-vous si la technologie qui est y associée augmente la valeur de votre travail ou si elle la réduit, répond Tyler Cohen. Ainsi, l’informatisation réduit la valeur du travail clérical. Par contre, aucune machine n’est parvenue, à ce jour, à accoucher d’un slogan publicitaire ou d’une campagne de branding géniale. « Tous ceux qui ont pour métier d’attirer l’attention des consommateurs ont un avenir, dit Cohen. C’est une expertise essentielle aux entreprises qu'aucune machine ne peut accomplir. »

Autre métier d’avenir : motivateur. L’éducation en ligne a ses limites. Nous sommes en train de les atteindre, estime Cohen. De nombreux étudiants ont besoin d’encouragement, de présence, de soutien. Coachs, tuteurs, mentors, tout ce qui gravite autour du processus d’apprentissage est appelé à se développer pour combler les limites de l’enseignement en ligne. Dans certains pays émergents, là où l’éducation en ligne prend toute son importance, on commence à recruter des grands-mères pour motiver les jeunes étudiants!

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Sur le même sujet

Bérard - Une pétition pour légaliser le 8e groupe hôtelier au monde, airbnb

Mis à jour le 14/11/2013

BLOGUE. Connaissez-vous le site de location de maisons/appartements airbnb ? Lancé en 2008 à San ...

Bérard - Les 10 détaillants québécois perçus comme les plus responsables

Mis à jour le 13/11/2013

BLOGUE. Plus de 4 Québécois sur 10 seraient prêts à boycotter un détaillant qui ...

Blogues similaires

L'immense et désespérante solitude des RH

19/08/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Les employés ont une méconnaissance crasse de ce que font les RH, selon une étude. À qui la faute?