Bérard - Bureau en Gros adopte le modèle Amazon

Publié le 07/11/2013 à 12:48, mis à jour le 07/11/2013 à 13:38

Bérard - Bureau en Gros adopte le modèle Amazon

Publié le 07/11/2013 à 12:48, mis à jour le 07/11/2013 à 13:38

Staples, la maison-mère de Bureau en Gros, lancera une place de marché virtuelle

BLOGUE – Bureau en Gros (Staples) compte adopter le modèle d’affaires Amazon. Le détaillant américain de fournitures de bureau amorce une transformation qui le fera évoluer de l'ère du commerce en ligne à celui de la place de marché virtuelle. Il développe une plate-forme où il offrira des produits autres que ceux de ses fournisseurs.

Dans le jargon, on dit que ces produits proviendront de « tiers », c’est-à-dire d’organisations qui ne sont ni le détaillant ni les entreprises qui l’approvisionnent régulièrement. La compagnie qui implante une place de marché virtuelle devient ainsi un intermédiaire entre les produits des autres et les consommateurs. C’est là le modèle d’affaires Amazon.

De 200 000 produits à 1 million

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Vaut-il mieux un manager contrôlant ou bienveillant?

10/10/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La question est de savoir jusqu'où peut aller l'empowerment des employés...