Le point sur les titres de télécoms et sur la Banque TD avec Steve Bélisle

Publié le 29/11/2019 à 07:00

Le point sur les titres de télécoms et sur la Banque TD avec Steve Bélisle

Publié le 29/11/2019 à 07:00

Une boutique de Rogers.

Le titre de Rogers est celui qui a le plus à perdre d'une hausse de la concurrence en téléphonie mobile au Canada, croit Steve Bélisle. (Photo: 123RF)

BALADO. Le CRTC a lancé, en octobre, les audiences sur les services sans fil au Canada, avec en tête l'idée de stimuler la concurrence dans le secteur, ce qui a fait vaciller les titres de Rogers, BCE et Telus, tout en contribuant à faire grimper les actions de Cogeco et de Québecor. Est-ce que les investisseurs boursiers pourraient profiter de la situation?

Pendant ce temps, aux États-Unis, Charles Schwab veut acheter TD Ameritrade pour un montant de 26 milliards de dollars US. Quels seront les impacts de cette transaction sur les bénéfices de la Banque TD? 

Steve Bélisle, gestionnaire de portefeuille chez Gestion de placements Manuvie, explique.

 

À propos de ce blogue

Le blogue des Gestionnaires en action permet à des gestionnaires de portefeuille de commenter divers éléments de l'actualité boursière et financière qui retiennent l'attention.

Denis Lalonde
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Une rémunération globale en recul pour le patron de la Banque TD

La paye totale de Bharat Masrani s’est ainsi établie à 12,6 M$ l’an dernier. Elle avait atteint 15,3 M$ en 2018.

À surveiller: Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD

28/02/2020 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.

Blogues similaires

Le plancher au deuxième trimestre, selon les pros

BLOGUE.107 pros sondés par la Banque Scotia ont commencé à racheter des actions, même si le plancher n'est pas arrivé.

Le dividende n'est pas une bouée de sauvetage

BLOGUE INVITÉ. Vous pourriez obtenir quelque chose qui pourrait ne pas être là lorsque la crise sera passée.

« No pain, no gain »

03/04/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si investir en Bourse et y faire de l’argent était facile, tous les investisseurs seraient millionnaires.