La valeur des actions privilégiées canadiennes a trop reculé, dit Vincent Fournier

Publié le 04/07/2019 à 07:00

La valeur des actions privilégiées canadiennes a trop reculé, dit Vincent Fournier

Publié le 04/07/2019 à 07:00

Une courbe boursière à la baisse.

(Photo: 123RF)

BALADO GESTIONNAIRES EN ACTION. Le secteur des actions privilégiées canadienne a connu une période très difficile au cours des 12 derniers mois et le temps est venu de profiter d'une baisse exagérée de cette catégorie de titres, selon Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille chez Claret.

Blogues similaires

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Cannabis légal, un an plus tard!

BLOGUE INVITÉ. Un analyste financier impartial aurait facilement pu éviter ce domaine avec quelques calculs rapides.

Un rendement annuel composé de 10% est-il réaliste?

18/10/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. De 1927 à 2018, une période de 91 ans, le rendement du S&P 500, incluant les dividendes, a été de 9,49%.