Le potentiel d'appréciation du dollar canadien est limité, selon Fiera Capital

Publié le 30/04/2021 à 07:00

Le potentiel d'appréciation du dollar canadien est limité, selon Fiera Capital

Publié le 30/04/2021 à 07:00

De la monnaie canadienne

(Photo: 123RF)

BALADO. Les divergences de politique monétaire entre la Réserve fédérale américaine et la Banque du Canada ont eu pour effet de faire grimper la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine ces derniers jours.

Mais selon Nicolas Vaugeois, vice-président et gestionnaire de portefeuille, répartition globale de l’actif et stratégies alternatives chez Fiera Capital, le potentiel d'appréciation du huard reste limité. «Tôt ou tard, la tenue de l'économie américaine va forcer la main de la Fed à prévoir une hausse des taux d'intérêt plus tôt qu'en 2023», croit-il.

M. Vaugeois a également commenté les résultats financiers des géants américains de la tech dévoilés cette semaine, estimant entre autres que le rachat d'actions de 50 milliards de dollars américains annoncé par Alphabet, société mère de Google, avait été très bien accueilli.

Il ajoute que la bonne performance des entreprises durant les trois premiers mois de 2021 était largement anticipée.

Le gestionnaire de portefeuille précise que la tech n'est pas la seule industrie à bien faire depuis le début de la «saison des résultats financiers», puisqu’à ce jour, 87% des entreprises américaines ont dévoilé des résultats supérieurs aux prévisions des analystes, ce qui est excellent.

 

À propos de ce blogue

Le blogue des Gestionnaires en action permet à des gestionnaires de portefeuille de commenter divers éléments de l'actualité boursière et financière qui retiennent l'attention.

Denis Lalonde
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Résultats financiers: Alphabet toujours en mode conquête

28/04/2021 | AFP

La pandémie a fait tourner à plein régime le moteur de Google et la sortie de crise s'annonce tout aussi favorable.

À surveiller: Loblaw, Alphabet et Microsoft

28/04/2021 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Loblaw, Alphabet et Microsoft? Voici quelques recommandations d’analystes.

Blogues similaires

Le casse-tête pandémique de Stella-Jones

Édition du 12 Mai 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Il n’y a pas que les bénéfi-ciaires du confinement et des restrictions sanitaires, tels ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Bourse: se préparer au pire

14/05/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur avisé se prépare à toute correction pour mieux réagir.