Comment tirer le maximum d'un REER?

Publié le 09/02/2024 à 07:30

Comment tirer le maximum d'un REER?

Publié le 09/02/2024 à 07:30

Des dollars canadiens et des billets de banque

Pour développer de saines habitudes d'épargne, Julie Hurtubise recommande les contributions systématiques à fréquence régulière et l'adhésion au REER collectif de l'employeur. (Photo: 123RF)

GESTIONNAIRES EN ACTION. La saison des REER bat son plein jusqu'au 29 février pour ceux et celles qui souhaitent réduire leur revenu imposable pour l'année 2023.

 


Julie Hurtubise, conseillère en placements à Gestion de patrimoine TD, estime que les contribuables peuvent utiliser différentes stratégies pour réduire leur facture fiscale.

«En premier lieu, on peut regarder sur notre avis de cotisation le plafond de contribution REER. Si vous n'avez pas cotisé le maximum à chaque année, les sommes inutilisées sont cumulatives», explique-t-elle.

Le calcul est basé sur un maximum de 18% de votre salaire jusqu'à un plafond de 30 780$ pour 2023.

Julie Hurtubise soutient que, règle générale, tous les contribuables dont le salaire est supérieur à 50 000$ devraient d'abord opter pour cotiser à leur REER plutôt qu'à leur CELI. «La vraie question à se poser, c'est quels sont nos projets à court, moyen et long terme. Si on doit décaisser les montants rapidement, il vaut mieux opter pour le CELI. Si on épargne pour la retraite, le REER sera plus avantageux. C'est vraiment du cas par cas», dit-elle.

Toutefois, elle précise que les individus qui gagnent moins de 50 000$ pourraient aussi bénéficier de contributions au REER, car certains programmes sociaux, comme les allocations familiales, sont calculées en fonction du revenu net.

En ce qui concerne le transfert du REER au FERR, qui touche tous les contribuables qui fêteront leur 71e anniversaire cette année, Julie Hurtubise explique quelques stratégies fiscalement avantageuses.

Pour les plus jeunes qui veulent mettre en place de saines habitudes d'épargne, elle recommande les contributions systématiques à fréquence régulière tout au long de l'année, de même que l'adhésion au REER collectif de l'employeur.

Sur le même sujet

Le CELI de Samuel Bédard: argent dormant

Édition du 24 Janvier 2024 | Jean Décary

PLEINS FEUX SUR MON CELI. Âgé de 42 ans, le courtier immobilier mise sur les FNB indiciels et à intérêt élevé.

Résolutions financières pour 2024

EXPERT INVITÉ. Voici trois résolutions à adopter pour contribuer à votre épanouissement financier.

Blogues similaires

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.

Des entreprises de cybersécurité et d'intelligence artificielle à surveiller

05/02/2024 | Richard Langevin

EXPERT INVITÉ. L'intelligence artificielle introduit une nouvelle dimension dans la cybersécurité.

Un projet tangible d'investissement servant à développer sa pensée «long terme»

EXPERT INVITÉ. En investissement boursier, il est souvent bien moins payant d’aller vite que de prendre son temps.