Bourse: ne pas écarter les titres technologiques trop rapidement

Publié le 13/11/2020 à 08:00

Bourse: ne pas écarter les titres technologiques trop rapidement

Publié le 13/11/2020 à 08:00

L'application Teams, de Microsoft.

(Photo: 123RF)

BALADO. Avec leur toute puissance, les géants de la technologie comme Apple, Microsoft, Amazon, Alphabet (Google) et Facebook, qui à eux cinq ont un poids de près de 23% dans l'indice S&P 500, pourraient continuer de bien faire dans un éventuel nouveau cycle de croissance économique.

 

Ces titres ont offert d'excellents rendements depuis le début de la pandémie, mais ont vécu quelques séances difficiles après la publication de résultats préliminaires d'une étude clinique de phase III montrant qu'un vaccin développé par Pfizer et BioNTech contre la COVID-19 est efficace à 90%. Ces résultats laissent entendre qu'un vaccin efficace sera commercialisé dès 2021, ce qui pourrait signifier une baisse de la popularité les plateformes de réunions en ligne comme Zoom et Teams et une baisse de la demande pour le commerce électronique.

Luc Girard, gestionnaire de portefeuille chez Noël Girard Lehoux Valeurs mobilières Desjardins, estime que la technologie, comme les secteurs industriels et des télécommunications, ont la particularité d'être «mixtes», c'est-à-dire qu'ils peuvent offrir de bonnes performances peu importe que l'économie soit en récession ou en croissance.

Du côté canadien, M. Girard soutient que le secteur pétrolier fera bien dans un rebond du cycle économique, mais que le secteur sera tout de même en déclin à moyen et long terme.

Luc Girard ajoute que lorsque le cycle économique redémarrera pour de bon, il y aura amplement de liquidités pour soutenir une hausse durable des indices boursiers, car plus de 4 800 milliards de dollars dorment dans les marchés monétaires aux États-Unis seulement, un record.

 

Sur le même sujet

Une entrée en bourse plus ambitieuse que prévu pour l'Amazon russe

24/11/2020 | AFP

L’introduction de Ozon sur le NASDAQ à New York est prévue plus tard dans la journée, à 10h30.

Désinfectants: amendes pour des revendeurs Amazon ayant gonflé leurs prix

17/11/2020 | AFP

Les trois entreprises devront payer des amendes de plus de 52 000 $ et rembourser les clients de presque 23 000 $.

Blogues similaires

CAE prend les moyens pour réussir son redécollage

Édition du 25 Novembre 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Maintenant que les vaccins ravivent l’espoir que les voyageurs rempliront à nouveau les avions, ­CAE ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Une chose est certaine : le futur est incertain

20/11/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Je vous donne un exemple parmi d’autres: le titre de Couche-Tard.