Bourse: les banques canadiennes et Nvidia retiennent l'attention

Publié le 26/05/2023 à 07:30

Bourse: les banques canadiennes et Nvidia retiennent l'attention

Publié le 26/05/2023 à 07:30

Le logo de Nvidia

Le titre du fournisseur de microprocesseurs Nvidia (NVDA, 379,80$US) a effectué un bond spectaculaire de plus de 24% le 25 mai. (Photo: 123RF)

BALADO. Cinq des six grandes banques canadiennes ont dévoilé leurs résultats financiers du second trimestre de leur exercice 2023 et ce qui a retenu l'attention est la hausse des provisions pour mauvaises créances.

«Les banques font preuve de prudence», avance François Rochon, président et gestionnaire de portefeuille chez Giverny Capital. Ce dernier explique par ailleurs pourquoi il ne détient aucun titre bancaire canadien dans son portefeuille.

François Rochon commente aussi le bond spectaculaire de plus de 24% du titre du fournisseur de microprocesseurs Nvidia (NVDA, 379,80$US) survenu le 25 mai. La direction de l'entreprise soutient que ses revenus seront de 11 milliards de dollars américains (G$US) pour le trimestre qui se terminera à la fin juillet, alors que les analystes anticipaient en moyenne une performance de 7,2G$US.

«La demande pour les produits liés à l'intelligence artificielle est forte en ce moment. Mais combien de temps cela va-t-il durer?», se questionne François Rochon. S'il considère Nvidia comme étant une très bonne entreprise, il croit qu'à sa valeur actuelle, le titre intègre déjà plusieurs années de croissance des bénéfices. Il incite les investisseurs à la prudence.

 

À propos de ce blogue

Le blogue des Gestionnaires en action permet à des gestionnaires de portefeuille de commenter divers éléments de l'actualité boursière et financière qui retiennent l'attention.

Denis Lalonde
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Blogues similaires

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.

Nouveaux sommets des marchés: occasion d'investissement ou risque accru?

05/04/2024 | Richard Langevin

EXPERT INVITÉ. Quel investisseur n’a pas déjà rêvé de réintégrer le marché le 23 mars 2020 après le recul pandémique?

35 ans d'existence (4)

12/04/2024 | Philippe Leblanc

Le modèle «gagnant-gagnant-gagnant».