Bourse: le temps de sortir les «zombies» du portefeuille

Publié le 04/11/2022 à 07:30

Bourse: le temps de sortir les «zombies» du portefeuille

Publié le 04/11/2022 à 07:30

Un investisseur qui regarde son écran de téléphone mobile.

Le mois d'octobre, fort positif sur les marchés boursiers nord-américains, est un exemple du caractère imprévisible de la Bourse à court terme, croit Vincent Fournier. (Photo: 123RF)

BALADO. Les conseillers financiers reçoivent en ce moment de nombreux appels d'investisseurs qui se demandent si le temps est venu de vendre tous leurs placements à la Bourse.

Selon Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille à Claret, «il ne faut jamais tenter de changer de navire au milieu d'une tempête» et il est toujours préférable, si l'on veut générer de bons rendements à long terme, de ne pas tenter de synchroniser des achats et des ventes avec des objectifs à court terme.

Ce dernier ajoute que le mois d'octobre, fort positif pour les marchés boursiers nord-américains, est la preuve que ces mêmes marchés sont imprévisibles.

Vincent Fournier juge par contre que la nouvelle réalité des taux d'intérêt fait que les fonds d'obligations gouvernementales canadiennes n'offrent plus d'assez bons rendements et peuvent être remplacés par des certificats de placement garanti (CPG) ou des obligations municipales.

Le gestionnaire de portefeuille soutient également qu'il est temps de sortir les «zombies corporatifs» des portefeuilles, estimant que les bons titres se tirent habituellement beaucoup mieux d'affaire que ceux qui sont liés à des entreprises qui vivotent lors de ralentissements économiques ou de récessions.

 

Sur le même sujet

Titres en action: AltaGas

Mis à jour le 05/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: la Banque CIBC, la Banque TD et Empire

02/12/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de la Banque CIBC, de la Banque TD et d'Empire ?

Blogues similaires

Le marché baissier envoie des recrues dans les mains d'acquéreurs

BLOGUE. La dépréciation de dentalcorp et de Converge Technology attire des offres. D'autres pourraient suivre.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Coupe Davis: un moment historique et inspirant

02/12/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Au Québec, on a eu tendance dans le passé à douter de notre potentiel collectif.