Bourse: le temps de miser sur les détaillants Walmart, Home Depot et Lowe's?

Publié le 19/11/2021 à 07:30

Bourse: le temps de miser sur les détaillants Walmart, Home Depot et Lowe's?

Publié le 19/11/2021 à 07:30

Un magasin Rona, propriété de Lowe's.

Le détaillant américain Lowe's possède la bannière Rona au Canada. (Photo: LesAffaires.com)

BALADO. Si l'inflation en octobre est à un sommet depuis 2003 au Canada et depuis 1990 aux États-Unis, cela n'empêche pas de grands détaillants comme Walmart, Home Depot et Lowe's d'avoir dépassé les prévisions des analystes pour leur plus récent trimestre.

Nicolas Vaugeois, vice-président et gestionnaire de portefeuille, répartition globale de l’actif et stratégies alternatives chez Fiera Capital, estime que ces détaillants se tirent bien d'affaire malgré la hausse de l'inflation, car la demande est bien présente pour leurs produits. 

Par exemple, Walmart fait bien dans le secteur de l'alimentation, alors que Home Depot et Lowe's (cette dernière possède la bannière Rona au Canada) voguent sur la vague de travaux de rénovation résidentielle. Selon M. Vaugeois, les trois entreprises devraient continuer de présenter de bons résultats au cours des 12 prochains mois.

 

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: le krach de 1929

20/05/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Philippe Le Blanc termine la lecture «The Great Crash 1929», par John K. Galbraith.

Blogues similaires

Le rallye de fin d'année est déjà enclenché

Édition du 27 Octobre 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Rien ne semble arrêter le mouvement haussier.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Bourse: le krach de 1929

20/05/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Philippe Le Blanc termine la lecture «The Great Crash 1929», par John K. Galbraith.