Bourse: le «scénario optimiste» de sortie de crise prévaudra, dit François Bourdon

Publié le 08/05/2020 à 08:00

Bourse: le «scénario optimiste» de sortie de crise prévaudra, dit François Bourdon

Publié le 08/05/2020 à 08:00

Le taureau de Wall Street.

(Photo: Getty images)

BALADO. Quelques jours après les creux du 23 mars, alors que les marchés boursiers étaient dans l'oeil de l'ouragan, le chef des placements global chez Fiera Capital, François Bourdon, évoquait deux scénarios de sortie de crise pour les indices nord-américains.

Selon ces deux scénarios, la crise durerait trois mois ou de 12 à 18 mois. Six semaines plus tard, selon M. Bourdon, on commence à y voir plus clair dans la phase de sortie de crise et le scénario optimiste prévaudra. 

S'il est acquis que les résultats financiers du second trimestre de nombreuses entreprises seront catastrophiques, les marchés sont déjà tournés vers un début de reprise qui s'amorcerait au troisième trimestre. 

Le seul véritable danger qui guette les marchés serait une recrudescence des cas de COVID-19 qui forcerait un retour au confinement aux États-Unis, ce qui est peu probable en année électorale.

 

À propos de ce blogue

Le blogue des Gestionnaires en action permet à des gestionnaires de portefeuille de commenter divers éléments de l'actualité boursière et financière qui retiennent l'attention.

Denis Lalonde
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.

Des entreprises de cybersécurité et d'intelligence artificielle à surveiller

05/02/2024 | Richard Langevin

EXPERT INVITÉ. L'intelligence artificielle introduit une nouvelle dimension dans la cybersécurité.

Un projet tangible d'investissement servant à développer sa pensée «long terme»

23/02/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. En investissement boursier, il est souvent bien moins payant d’aller vite que de prendre son temps.