Bombardier, MTY et Hexo éjectées du S&P/TSX. Est-ce si grave?

Publié le 19/06/2020 à 08:00

Bombardier, MTY et Hexo éjectées du S&P/TSX. Est-ce si grave?

Publié le 19/06/2020 à 08:00

Une usine de Bombardier

(Photo: La Presse canadienne)

BALADO. Quelques entreprises, dont Bombardier, MTY et Hexo, seront éjectées de l'indice principal de la Bourse de Toronto, le S&P/TSX avant l'ouverture des marchés le 22 juin.

Dans le cas de Bombardier, le titre sera également éjecté de l'indice S&P/TSX 60, l'indice qui regroupe les 60 plus grandes capitalisations boursières au Canada, cette fois en compagnie de BlackBerry.

Qu'est-ce que cela implique pour les entreprises? Comment les investisseurs devraient-ils réagir s'ils détiennent ces titres dans leur portefeuille? Luc Girard, gestionnaire de portefeuille chez Noël, Girard, Lehoux, Valeurs mobilières Desjardins, répond à ces questions.

 

Sur le même sujet

Titres en action: BlackBerry, Johnson & Johnson, BHP

Mis à jour le 19/08/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Blogues similaires

Le casse-tête de la technologie

Édition du 23 Septembre 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les signes d'excès sont partout en Bourse et rappellent plusieurs aspects de la frénésie ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.