Bombardier, MTY et Hexo éjectées du S&P/TSX. Est-ce si grave?

Publié le 19/06/2020 à 08:00

Bombardier, MTY et Hexo éjectées du S&P/TSX. Est-ce si grave?

Publié le 19/06/2020 à 08:00

Une usine de Bombardier

(Photo: La Presse canadienne)

BALADO. Quelques entreprises, dont Bombardier, MTY et Hexo, seront éjectées de l'indice principal de la Bourse de Toronto, le S&P/TSX avant l'ouverture des marchés le 22 juin.

Dans le cas de Bombardier, le titre sera également éjecté de l'indice S&P/TSX 60, l'indice qui regroupe les 60 plus grandes capitalisations boursières au Canada, cette fois en compagnie de BlackBerry.

Qu'est-ce que cela implique pour les entreprises? Comment les investisseurs devraient-ils réagir s'ils détiennent ces titres dans leur portefeuille? Luc Girard, gestionnaire de portefeuille chez Noël, Girard, Lehoux, Valeurs mobilières Desjardins, répond à ces questions.

 

À propos de ce blogue

Le blogue des Gestionnaires en action permet à des gestionnaires de portefeuille de commenter divers éléments de l'actualité boursière et financière qui retiennent l'attention.

Denis Lalonde
Sujets liés

Bourse

Blogues similaires

Encore trop tôt pour sauter dans l’arène

Édition du 14 Juin 2023 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Les banques canadiennes pourraient rester sur le banc des pénalités quelque temps encore.

Nouveaux sommets des marchés: occasion d'investissement ou risque accru?

05/04/2024 | Richard Langevin

EXPERT INVITÉ. Quel investisseur n’a pas déjà rêvé de réintégrer le marché le 23 mars 2020 après le recul pandémique?

35 ans d'existence (4)

12/04/2024 | Philippe Leblanc

Le modèle «gagnant-gagnant-gagnant».