Le score de crédit: comment ça marche?

Publié le 08/07/2016 à 08:30

Le score de crédit: comment ça marche?

Publié le 08/07/2016 à 08:30

Un bon crédit est l’une des bases d’une bonne situation financière. Pourtant, on ne pense que rarement à son dossier de crédit et à l’effet, parfois déterminant, qu’il peut avoir sur ses projets. 

Qu’est-ce que la cote de crédit ? 

En un mot, c’est la réputation d’un individu, traduite numériquement, en ce qui concerne le remboursement de ses dettes. Les agences d’évaluation du crédit l’établissent en tenant à jour l’historique de crédit d’une personne et les institutions financières s’y réfèrent pour décider d’accorder ou non un prêt à cette personne.

Le dossier contient généralement les éléments suivants : 

  • Renseignements personnels : nom, adresse actuelle, anciennes adresses, date de naissance, numéro d'assurance sociale, etc. 
  • Renseignements sur le crédit : cartes de crédit, marges de crédit, prêts et hypothèques, dettes que vous n'avez pas été en mesure de rembourser, etc. 
  • Renseignements bancaires : comptes bancaires,  chèques « sans provision », etc. 
  • Renseignements publics : faillites, jugements, poursuites entreprises contre vous, etc. 
  • Informations complémentaires : par exemple, une note indiquant que vous avez été victime d'un vol d'identité ou toute autre information qui pourrait servir à mieux comprendre votre dossier. 
  • Informations sur les personnes ou institutions qui ont consulté le dossier. 

Comment et par qui est établie la cote de crédit d’une personne ? 

Ce travail est celui d’agences d’évaluation comme Equifax ou TransUnion (les deux principales) qui suivent les habitudes de remboursement de crédit des consommateurs. Toute personne qui a déjà fait une demande de prêt personnel, de carte de crédit ou de prêt hypothécaire fait partie des plus de 20 millions d’individus, au Canada, qui ont un dossier auprès de l’une ou l’autre de ces agences. 

La « cote » comme telle est souvent définie par un chiffre précédé d’une lettre. Les chiffre varie de 0 à 9, selon la situation et la lettre varie selon le type de crédit. La lettre la plus fréquente est la lettre « R » signifiant que vous avez eu accès à un crédit « renouvelable » tel un prêt hypothécaire. La lettre « I » signifie un prêt non renouvelable alors que la lettre « O » signifie un compte ouvert, du type marge de crédit.

Suivez-moi sur Twitter

Par exemple, voici les cotes « R » utilisées par Equifax et leur signification : 

  • R0 : Trop récent pour être coté; autorisé mais non utilisé 
  • R1 : Paie (ou a payé) dans les 30 jours de la date d'échéance ou pas plus d'un paiement en retard. 
  • R2 : Paie (ou a payé) dans les 30 jours de la date d'échéance ou pas plus de 60 jours ou de deux paiements en retard. 
  • R3 : Paie (ou a payé) dans les 60 jours de la date d'échéance ou pas plus de 90 jours ou de trois paiements en retard. 
  • R4 : Paie (ou a payé) dans les 90 jours de la date d'échéance ou pas plus de 120 jours ou de quatre paiements en retard. 
  • R5 : Compte accuse toujours au moins 120 jours de retard, mais non classé 9. 
  • R6 : Cette cote n'existe pas. C'est ici cependant qu'on atteint la zone à problème...
  • R7 : Effectue des versements régulièrement en vertu d'une entente particulière pour régler les dettes. 
  • R8 : Reprise de possession (volontaire ou involontaire, retour de la marchandise). 
  • R9 : Mauvaise créance, placé en recouvrement; déménagé sans avoir donné de nouvelle adresse ou une faillite.

Il existe aussi le « pointage » de crédit qui est un nombre variant de 300 à 900 qu’on vous attribue par rapport à certains critères. Plus le pointage est élevé, plus le risque que vous représentez, aux yeux d’un prêteur, est faible. Les prêteurs et les agences d’évaluation du crédit établissent ce pointage de crédit au moyen de divers systèmes comme Beacon, Empirica et FICO. 

Qui peut connaître ma cote de crédit – et à quelles fins ? 

Toute entreprise qui consent un crédit ou livre un produit ou service avant d’être payée. Que ce soit pour ce nouveau canapé sur lequel on ne fera aucun versement pendant six mois, à part un verre de vin, ou pour la maison rêvée, l’étude de la cote de crédit jouera toujours un rôle important dans la décision de cette compagnie de prêter ou non et à quel taux. Évidemment, on doit lui donner préalablement l’autorisation de consulter son dossier, mais cela fait généralement partie de la procédure de demande.

En passant, sachez que dans le cas d'un prêt hypothécaire amorti sur 25 ans, chaque point de pourcentage dans le taux d'intérêt qu'on vous demande se traduit par une augmentation des intérêts payés, sur la période, d'environ 15 000 $ pour chaque tranche de 100 000 $ de prêt! Un mauvais dossier de crédit peut donc vous coûter une petite fortune en intérêts...

Certaines personnes n’ont pas cependant pas besoin de votre accord pour avoir accès à votre dossier. Il s’agit notamment des agences de recouvrement de créances et de leurs avocats, des corps policiers et de la cour. 

Puis-je connaître ma cote de crédit ? 

On devrait toujours connaître son dossier de crédit, ne serait-ce que pour s’assurer qu’il ne contient pas d’erreurs. On peut recevoir gratuitement une copie de son dossier par la poste, une fois par année. Par contre, vous n'aurez pas la cote. Il suffit d’en faire la demande à l'une des agences, qui enverra généralement le rapport dans les trois semaines. Si vous êtes pressé, moyennant des frais, vous pouvez aussi faire une demande par Internet, ou encore payer un abonnement et recevoir un rapport plusieurs fois par année. Outre la cote elle-même, le dossier comprendra la liste des entreprises qui ont consulté le dossier dans le passé.

Quelle influence ai-je sur mon dossier de crédit ? 

C’est très simple : il faut payer ses comptes à temps. Il faut aussi se méfier des entreprises qui prétendent « réparer » notre dossier de crédit pour nous. Seules des habitudes de remboursement saines sur une longue période peuvent bâtir ou rétablir un bon dossier de crédit. Si on a eu des problèmes dans le passé, il faut apprendre à payer ses comptes promptement. À la longue, contrairement à la tache de vin sur votre canapé, le dossier se « nettoiera » de lui-même. Par ailleurs, n’oublions pas qu’un dossier de crédit peut avoir été entaché par des erreurs administratives ou encore un vol d’identité. Le cas échéant, il faut absolument communiquer avec l’agence pour faire corriger la situation. 

Bien qu’il n’existe pas légalement de délai maximal pour conserver les données, la plupart des agences vont effacer ces dernières après six ans. Mais attention! Si vous faites une deuxième faillite… cette nouvelle tache restera dans votre dossier pendant au moins 14 ans!

Un bon crédit est un actif important. Il ne faut pas le négliger !

Suivez-moi sur Twitter

À propos de ce blogue

Dany Provost possède une formation multidisciplinaire lui permettant d'avoir une vue d'ensemble d'une situation financière. Combinant l'actuariat, la fiscalité, le placement et une grande maîtrise de l'environnement Excel, son expertise lui a permis de développer plusieurs outils de modélisation complexes, notamment en optimisation fiscale. En plus d’être associé dans les cabinets Planium et Avanco, il est directeur planification financière et optimisation fiscale chez SFL Expertise. Il est l’auteur du best-seller Arrêtez de planifier votre retraite, planifiez votre plaisir et est un collaborateur régulier dans les médias en plus d’être chroniqueur en fiscalité dans le journal Finance et Investissement, une publication de TC Media.

Dany Provost