Travailler avec «Rain Man»

Publié le 20/04/2020 à 11:39

Travailler avec «Rain Man»

Publié le 20/04/2020 à 11:39

Il y a beaucoup d’idées préconçues au sujet des personnes autistes, notamment l’introversion et les comportements bizarres en société. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Ce n’est un secret pour personne : de nombreux «nerds» se situent dans le spectre de l’autisme. Et dans un milieu de travail, cela pose son lot de défis. 

Je vous parle de ceci, car même si nous sommes dans l’année de la COVID-19, nous sommes néanmoins dans le mois de l’autisme. La Fédération québécoise de l’autisme le définit comme suit: «Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) fait partie de l’ensemble des troubles neurodéveloppementaux décrit dans le DSM-V. Il se caractérise par des difficultés importantes dans deux domaines, soit la communication et les interactions sociales et les comportements, activités et intérêts restreints ou répétitifs.» 

Le trouble du spectre de l’autisme est habituellement présent dans la petite enfance, mais peut apparaître de façon plus évidente au moment de l’entrée à l’école. C’est un état qui se manifeste différemment selon les personnes. 

Il y a beaucoup d’idées préconçues au sujet des personnes autistes, notamment l’introversion et les comportements bizarres en société. Je peux vous dire toutefois par expérience que ce n’est pas le cas de tous les autistes. Certains ont même de grands traits (appris) d’extraversion et sont capables d’interactions soutenues avec leur entourage. On dit que quand on a rencontré une personne autiste, on a découvert un seul ensemble de traits autistes. Comme tous les autres, chaque autiste est unique. 

Grandes qualités et conseils

Les personnes autistes possèdent de grandes qualités pour le travail en technologies de l’information. Elles ont un besoin inné de qualité et de précision (qui peut aller à l’obsession), elles sont incorruptibles et font preuve d’une très grande franchise dans l’évaluation de problématiques, elles s’automotivent par le travail et produisent du travail de très grande qualité. 

Le hic? Ces personnes ont souvent besoin d’un environnement de travail différent et surtout d’un support adéquat qui n’est pas donné d’office dans toutes les organisations parce que l’autisme demeure encore méconnu et même un peu tabou. 

J’ai travaillé avec des personnes sur le spectre de l’autisme à différents degrés toute ma carrière. Je dois dire que je les choisis souvent parce que je sais les reconnaître et surtout reconnaître leurs qualités. 

Il existe un organisme qui aide les personnes autistes à intégrer le marché du travail et du même coup aide les organisations à collaborer avec des autistes. Auticonsult Canada, qui a aussi un chapitre au Québec et qui a un rayonnement international via Auticon GmbH. Ces gens, pour la plupart des autistes, font un travail remarquable et inspirant. S’ils changent la vie des autistes qu’ils accompagnent, ils transforment aussi les organisations qui leur font confiance. C’est un Win-Win social de grande importance. 

Et dans le contexte actuel de confinement et de travail à distance, ce sont toutes les entreprises qui découvrent en même temps le modus operandi des personnes autistes: interactions sociales restreintes, distanciation physique, isolement et travail à distance. On a beaucoup à apprendre de nos frères et sœurs autistes. Je vous encourage à leur demander conseil. Ils vous répondront avec franchise et en mode solution! 

 

Pour rejoindre Auticonsult Québec 

Pour la Fédération québécoise de l’autisme

 

À propos de ce blogue

AJOUTER AU PANIER est un blogue sur l’univers du commerce électronique. Chrystian Guy est un pionnier de l’Internet au Québec (La Toile du Québec) et un «nerd» devenu homme d’affaires. Il a été récompensé par l’Internet Society of Canada en 2018 pour son rôle dans le développement d’Internet au pays. Il est coach en marketing et transformation numérique.

Chrystian Guy

Sur le même sujet

L'adoption rapide d'outils techno aura protégé l'économie canadienne

Mis à jour le 10/06/2021 | La Presse Canadienne

La Banque du Canada a revu ses prévisions concernant les effets négatifs de la pandémie sur la croissance de l'économie.

Une persévérance qui rapporte pour Osedea

Édition du 10 Février 2021 | Denis Lalonde

Q&R. La PME montréalaise Osedea a réussi à convaincre la Société québécoise des infrastructures (SQI) d’utiliser...

Blogues similaires

Apprendre à tourner la page

Édition du 20 Janvier 2021 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. J’ ai une grande nouvelle que j’ai annoncée déjà il y a quelques jours sur notre site web.

Bourse: pourquoi investir dans les fonds fiscalement avantageux

09/07/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Quels sont les avantages des fonds fiscalement avantageux? Luc Girard explique.