Succession: comment disposer des biens à valeur sentimentale?

Publié le 15/11/2019 à 10:38

Succession: comment disposer des biens à valeur sentimentale?

Publié le 15/11/2019 à 10:38

Un service à thé.

Un service à thé peut être associé à énormément de beaux moments. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Tout récemment, j’ai assisté à une conférence pendant laquelle la présentatrice a raconté l’histoire d’un homme attristé de savoir que ses enfants ne voulaient pas conserver le service à thé de leur défunte mère, prétendant qu’il n’avait aucune valeur réelle pour eux et qu’ils ne l’utiliseraient pas.

Ce fut pour lui tout un choc, puisque ce service à thé était associé à énormément de beaux moments qu’il avait partagés avec sa femme et sa famille. En effet, sa femme utilisait ce service pour préparer du thé lorsqu’elle souhaitait souligner un moment spécial, comme un anniversaire, le début des vacances ou la naissance d’un petit enfant, par exemple. Le fait que ses enfants ne désiraient pas le conserver lui a brisé le cœur.

J’ai beaucoup écrit à propos des aspects techniques reliés aux règlements de successions, et j’ai eu envie de vous partager cette histoire qui touche plutôt les aspects personnels et émotifs, qui sont tout aussi importants.

Après 58 ans de mariage, la femme de cet homme est décédée en février 2018, et avant même qu’il n’ait eu le temps de réaliser tout ce qu’il lui arrivait, il faisait déjà face à une énorme responsabilité sur le plan émotif: s’occuper des effets personnels de sa défunte femme.

Alors qu’il se tenait debout dans une pièce remplie de biens matériels que sa femme chérissait, cette responsabilité lui est apparue comme un énorme défi. En effet, il devait s’assurer que ces biens soient traités comme sa femme l’aurait souhaité, bien que certains pouvaient ne pas avoir de valeur monétaire.

Nous passons notre vie à ramasser toutes sortes de biens matériels… des montagnes de livres, des babioles de toutes sortes, des magazines, des photos, un chandail tricoté par notre grand-mère, des bijoux, un service à thé, et ainsi de suite! La liste pourrait être très longue. Mais lors d’un décès, ces items deviennent des «choses» qui prennent une valeur et des «choses» ayant des histoires écrites par celui ou celle qui les laisse derrière.

Pour cet homme, qui emménageait dans un plus petit espace à la suite du décès de sa femme, les décisions à prendre sur la façon de gérer et de disposer de ces objets étaient plutôt difficiles: « Est-ce que je trahis ma femme si je vends cet objet?», ou encore: «Devrais-je donner cela à une œuvre de charité ou le vendre dans une vente de garage?». Il s’agit de questions d’autant plus difficiles à se poser quand les enfants n’ont aucun intérêt pour les objets en question et qu’ils les considèrent sans valeur.

Il décida donc de mettre une annonce sur Internet pour disposer du service à thé de sa femme. Lorsque les gens téléphonaient pour s’informer sur l’item affiché, l’homme s’informait discrètement sur leurs motivations à acquérir le service. En effet, il désirait profondément que ce service serve à nouveau pour profiter des beaux moments que la vie nous offre. La présentatrice nous raconta que lorsqu’elle apprit cela, elle le convainquit de lui vendre le fameux service à thé et lui dit qu’elle se chargerait de l’offrir à des personnes qui l’apprécieraient à sa juste valeur. Elle nous expliqua qu’elle faisait beaucoup de présentations à des femmes et qu’elle avait décidé de partager cette histoire à ses auditrices, les invitant à prendre une tasse et une soucoupe, qu’elle plaçait volontairement sur les tables de la salle de présentation, uniquement si elles souhaitaient célébrer un moment précieux de leur vie.

La nouvelle tradition de cette femme, lors de ses présentations, a été inspirée par l’histoire de cet homme attristé par la perte de sa femme et le fait que ses enfants ne désiraient pas conserver un objet précieux pour leur mère.

Depuis l’été dernier, cette femme fait donc la tournée des ventes de garage à la recherche de services de thé qu’elle pourrait offrir à son audience lors de ses présentations, invitant ceux et celles qui veulent célébrer quelque chose à prendre une tasse et une soucoupe. À cette conférence, j’ai donc reçu un magnifique service à thé de couleur verte, et toutes les fois où je l’utilise, je pense à toutes les personnes qui l’ont déjà utilisé pour préparer une tasse de thé afin de souligner des moments, qu’ils soient simples ou grandioses. Je me dis que j’ai peut-être la chance d’avoir la tasse et la soucoupe de cette défunte femme et j’espère l’honorer en utilisant sa tasse comme elle l’aurait aimé.

À propos de ce blogue

Des études ont démontré qu’environ la moitié des Canadiens adultes ont un testament valide, ce qui est peu. Alors que certains aimeraient qu’à leur décès, leur conjoint ou leurs enfants héritent de tous leurs biens, d'autres préfèrent ne pas penser à ce genre de détail pour le moment. Peu importe votre situation, la rédaction d'un testament et l'établissement d'un plan visant la distribution de vos biens sont des étapes très importantes. En effet, clarifier le genre d’héritage que vous souhaitez léguer, ainsi que planifier les soins qui devront être prodigués si vous avez des personnes à votre charge, par exemple, représentent des gestes que vous pouvez poser et qui peuvent grandement bénéficier aux gens qui vous sont chers. Carmela vous amènera à réfléchir et analyser votre situation dans le but de vous aider à bien planifier vos affaires. Ce faisant, elle vous offrira un aperçu pratique des éléments dont vous devriez tenir compte ainsi que des questions personnelles que vous devriez aborder dans le cadre de la préparation de votre testament et de la planification de votre succession. L'objectif étant l’atteinte d’une tranquillité d'esprit une fois vos affaires financières en ordre.

Carmela Guerriero

Sur le même sujet

Successions: plus de 300M$ en actifs non réclamés au Québec

29/11/2019 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. Il y a actuellement plus de 1000 coffrets de sûreté non réclamés au Québec.

Une maison en héritage? Voici comment faire d'une pierre deux coups

Édition du 24 Août 2019 | Marie-Claude Riendeau

EXPERTE INVITÉE. La facture d'impôt au décès du dernier de nos parents (lorsqu'il ne reste aucun conjoint survivant) ...