Des testaments accessibles pour les jeunes

Publié le 30/04/2021 à 11:05

Des testaments accessibles pour les jeunes

Publié le 30/04/2021 à 11:05

Au Québec, dès 18 ans, un jeune adulte peut rédiger son propre testament. (Photo: 123RF)

BLOGUE INVITÉ. Les offres de service de rédaction de testament en ligne sont maintenant faciles à trouver. Mais les jeunes seront-ils plus nombreux à entamer la rédaction de leur testament?

Dans mon dernier blogue, j’abordais le sujet des jeunes et des testaments. En effet, au Québec, dès 18 ans, un jeune adulte peut rédiger son propre testament. Il y était question des raisons pour lesquelles un jeune adulte pourrait décider de faire rédiger son testament, ou encore d’attendre quelques années.

Mais je dois l’avouer, le sujet de la mort est plutôt difficile à aborder avec nos jeunes. Dans un monde idéal, selon moi, l’éducation relative à la mort serait amorcée au secondaire et incluse dans le cursus scolaire. Cette sensibilisation à un jeune âge peut avoir des effets positifs par la suite, par exemple la prise en charge de la rédaction de son testament dans la vingtaine et non plus tard (ou trop tard, ou pire encore, pas du tout!).

Il est souvent vrai que les jeunes n’ont souvent pas d’épargnes substantielles à léguer à des héritiers ni beaucoup de moyens pour payer les frais de notaire pour la rédaction d’un testament, mais il ne faut pas oublier que tout décès sans testament implique nécessairement des coûts. Mais au-delà des questions financières, l’importance du testament réside, selon moi, dans la réflexion qu’il oblige ainsi que dans le message laissé aux proches. La rédaction d’un testament est une responsabilité à prendre pour ne pas laisser de fardeau à vos êtres chers, ainsi qu’une façon d’avoir un peu de contrôle sur votre fin de vie.

Un autre aspect qui rejoint peut-être moins les jeunes est le fait de devoir passer par la méthode traditionnelle pour faire rédiger son testament. Mais la technologie évolue rapidement et les services en ligne disponibles vont peut-être en inciter quelques-uns ou quelques-unes à aller de l’avant. Voici des exemples:

 

1) Le testament devant témoins

Cette forme de testament est normalement rédigée par un avocat. Déjà qu’il est rare de voir un jeune entamer la rédaction d’un testament, imaginez s’il faut avoir recours à un avocat. Mais depuis peu, vous pouvez avoir recours aux services de start-ups qui vous permettent de rédiger votre testament vous-même à partir de modèles, en ligne, pour la modique somme de 99$. Vous pourriez même trouver des modèles gratuits. Il faut s’assurer de ne pas faire d’erreur, ce qui représente certainement le plus grand risque de cette façon de faire.

Une erreur ou une ambiguïté pourrait invalider le testament. D’autre part, en complétant vous-même votre testament en ligne, vous passez à côté des judicieux conseils que peut vous procurer un juriste, en lien avec vos désirs et votre plan successoral. Sachez cependant que ce genre de testament doit être validé par le tribunal à la suite du décès. Il faut s’attendre à ce que les frais juridiques pour ce faire soient plus élevés que 99$!

 

2) Le testament notarié

Il s’agit sans contredit de la forme la plus recommandée pour votre testament. En choisissant cette forme, vous vous assurez d’avoir les conseils d’un expert en droit de succession et d’avoir un testament bien rédigé. De plus, un testament notarié est répertorié et inscrit dans le Registre de la Chambre des notaires.

Il est aussi possible d’obtenir un testament notarié en ligne pour 350$ en passant par des start-ups. La Chambre des notaires ainsi que le Ministère de la Justice ont travaillé sur l’utilisation et la validité des signatures à distance. Il est désormais possible de signer un testament virtuellement avec votre notaire. Pour le moment, ce décret est valide jusqu’en septembre 2021.

 

Espérons que les options numériques qui s’offrent à nous attireront les plus jeunes, et peut-être même les moins jeunes qui tardent à veiller à la réalisation de cette étape importante.

 

À propos de ce blogue

Des études ont démontré qu’environ la moitié des Canadiens adultes ont un testament valide, ce qui est peu. Alors que certains aimeraient qu’à leur décès, leur conjoint ou leurs enfants héritent de tous leurs biens, d'autres préfèrent ne pas penser à ce genre de détail pour le moment. Peu importe votre situation, la rédaction d'un testament et l'établissement d'un plan visant la distribution de vos biens sont des étapes très importantes. En effet, clarifier le genre d’héritage que vous souhaitez léguer, ainsi que planifier les soins qui devront être prodigués si vous avez des personnes à votre charge, par exemple, représentent des gestes que vous pouvez poser et qui peuvent grandement bénéficier aux gens qui vous sont chers. Carmela vous amènera à réfléchir et analyser votre situation dans le but de vous aider à bien planifier vos affaires. Ce faisant, elle vous offrira un aperçu pratique des éléments dont vous devriez tenir compte ainsi que des questions personnelles que vous devriez aborder dans le cadre de la préparation de votre testament et de la planification de votre succession. L'objectif étant l’atteinte d’une tranquillité d'esprit une fois vos affaires financières en ordre.

Carmela Guerriero

Sur le même sujet

Quand testament et philanthropie se rencontrent

19/11/2021 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. Grâce à la rédaction de votre testament vous pouvez décider d'aider des causes qui vous tiennent à coeur.

Les testaments par voie électronique: jusqu'en août 2022

24/09/2021 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. L’autorisation pour les notaires de réaliser des actes à distance sera prolongée jusqu’au 31 août 2022.