Suggestions de lecture estivale, gracieuseté de JPMorgan

Publié le 18/06/2014 à 09:36

Suggestions de lecture estivale, gracieuseté de JPMorgan

Publié le 18/06/2014 à 09:36

Arianna Huffington [Photo: Bloomberg]

La banque américaine JPMorgan Chase est reconnue mondialement pour ses conseillers financiers de toutes les sortes. Ce qui est moins connu c’est qu’elle offre aussi à ses clients une liste de lectures recommandées pour l’été. Et cela depuis 15 ans!

Chaque année depuis 2000 un comité composé d‘employés de partout dans le monde choisit 10 titres qui devraient intéresser la clientèle riche de la banque. Ce que j’aime de cette liste c’est qu’on est loin des recommandations populaires de romans qu’on voit un peu partout. De plus, au fil des ans, bien des livres recommandés sont devenus des incontournables.

Par exemple, en 2000, on retrouvait sur cette liste The Tipping Point, de Malcolm Gladwell, en 2001, How to Think like Benjamin Graham and Warren Buffett de Lawrence Cunningham et Good to Great, par Jim Collins. Tous des livres que les gens d’affaires et les investisseurs ont intérêt à lire et à connaître.

Cette année, cela pourrait bien être le cas de choix comme The Future of the Mind de Michio Kaku et le bestseller d’Arianna Huffington, Thrive. La liste est disponible sur le site de JPMorgan.

De mon côté, je recommanderais aux fans de la Bourse de lire cet été 100 to 1 in the Stock Market, Thomas Phelps, à partir duquel j’ai écrit un reportage dans Les Affaires il y a quelques semaines. Sur le plan économique, je vous recommande de lire et relire le classique Economics in One Lesson, de Henry Hazlitt, écrit en 1988 (vous pouvez obtenir ce livre gratuitement un peu partout sur Internet).

Il n’y a pas de meilleur livre pour comprendre le fonctionnement de notre économie et surtout des différentes politiques économiques. Il est simple, facile à comprendre tout en étant brillant.

C’est un livre crucial à mon avis étant donné l’ignorance crasse de la grande majorité, incluant bien des gens au pouvoir concernant les lois fondamentales gouvernant notre système économique. Je n’en reviens tout simplement pas des âneries galvaudées ici et là, souvent même par des docteurs en économie en mal de reconnaissance et de célébrité.

Enfin, je m’en voudrais de ne pas remercier très sincèrement tous mes lecteurs qui m’ont envoyé des messages pour me féliciter pour avoir remporté un prix de journalisme dans le cadre de la 60e édition des Prix Kenneth R. Wilson de la presse spécialisée canadienne. Merci beaucoup !

En terminant, je vous souhaite de passer un bel été à tous les points de vue. Je vous reviendrai après la Fête du travail.

Bernard Mooney

 

Blogues similaires

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Le gros pari de Cascades devra convaincre

Édition du 14 Octobre 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. La conjoncture sourit enfin à Cascades (CAS, 16,37 $), qui va de l'avant avec un projet de ...