Pourquoi les FNB m'inquiètent de plus en plus


Édition du 04 Octobre 2014

Je fais l'éloge depuis longtemps des fonds négociés en Bourse (FNB), tant dans mes chroniques qu'au cours de conférences. C'est normal, car à bien des égards, ce sont des produits financiers rationnels, pratiques et peu coûteux. Pour les épargnants ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Les FNB en 2019: la meilleure année de l'histoire

03/01/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. En 2019, la majorité des classes d’actifs a généré des rendements exceptionnels.

Un FNB peut-il faire faillite?

13/12/2019 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. N’importe quelle entreprise peut théoriquement faire faillite, pourquoi pas un fonds négocié en Bourse?

À la une

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ