Le mythe des titres à petite capitalisation


Édition du 28 Mars 2015

En théorie, cette idée a du sens. Les titres des sociétés à petite capitalisation (small caps), plus risqués, procurent des rendements plus élevés à long terme. Vous avez même de nombreuses études, chiffres à l'appui, qui ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La thèse optimiste sur Apple: mon cadeau à Daniel Germain

Édition du 12 Octobre 2019 | Stéphane Rolland

ANALYSE. Je me suis amusé à lui faire suivre de mauvaises nouvelles sur l'entreprise. M. Germain a eu le dernier rire.

Après un téléphone pour Microsoft, un Mac à la sauce iPhone pour Apple

07/10/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Avec macOS, Apple confirme une tendance lourde de l’informatique déjà adoptée par Google et Microsoft.

À la une

Élections fédérales: les grands enjeux économiques

11/10/2019 | Les Affaires

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Les Affaires vous présente des entrevues économiques avec six formations politiques.

Actifs échoués: les hydrocarbures canadiens sont-ils à risque?

12/10/2019 | François Normand

ANALYSE - Les énergies fossiles risquent de devenir l'équivalent des lignes fixes pour la téléphonie mobile.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

12/10/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.