Le grand art de commettre des erreurs en Bourse


Édition du 01 Novembre 2014

Le grand art de commettre des erreurs en Bourse


Édition du 01 Novembre 2014

... et d'apprendre de ses erreurs

Admettre ses erreurs est le premier pas. L'autre, aussi important et peut-être plus, c'est d'apprendre de ses erreurs. En effet, si perdre de l'argent n'est jamais réjouissant, au moins, on peut se consoler en essayant d'apprendre, de façon à s'améliorer à titre d'investisseur pour faire plus d'argent à long terme.

Il y a deux grandes catégories d'erreurs. La première est l'erreur de commission, soit celle selon laquelle vous achetez un titre et, ce faisant, vous vous rendez compte quelques années plus tard que vous avez commis une erreur.

C'est facile à déterminer. Par exemple, vous avez investi 10 000 $ dans le titre ABC il y a cinq ans, et aujourd'hui, ce placement ne vaut que 6 000 $. Cessez de vous illusionner, vous avez commis une erreur. Vous pouvez aussi avoir investi dans une société et constater plus tard que sa performance est loin de vos attentes. Là aussi vous devez constater votre erreur et vendre.

L'autre grande catégorie, ce sont les erreurs d'omission. C'est le cas lorsque vous avez repéré un titre superintéressant et que malgré votre analyse en profondeur vous ne l'avez pas acquis. Pourtant, il faisait partie des titres sous votre compétence, dans un secteur que vous appréciez et connaissez.

Pour une mauvaise raison, vous ne l'avez pas acheté, pour le voir s'apprécier de façon importante au fil des ans.

Il est beaucoup plus difficile de reconnaître ces erreurs, car elles ne laissent pas de trace sur vos états de compte. Vous devez donc faire preuve d'humilité pour y arriver.

Blogues similaires

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Bourse: à la recherche du «nouveau normal»

ANALYSE. En attendant la Fed le 21 septembre, le duel entre l'inflation et l'économie soulève des débats.