Ce qui nous attend l'an prochain


Édition du 13 Décembre 2014

Ce qui nous attend l'an prochain


Édition du 13 Décembre 2014

Après une performance aussi extraordinaire, bien des gens ont une peur bleue de la Bourse. C'est vrai que les marchés boursiers ont généreusement récompensé les investisseurs depuis le creux de 2009, et que le S&P 500 a plus que triplé. Mais rares sont ceux qui savent ou considèrent que les bénéfices ont aussi pratiquement triplé pendant la même période. En effet, dans le creux de la récession, les sociétés du S&P 500 ont réalisé des bénéfices de 40 $ US.

À 2 066, l'indice S&P 500 se négocie actuellement à environ 16 fois ses bénéfices de 2015. Pour un investisseur, c'est une proposition intéressante, puisque des profits de 129 $ avec un indice à 2 066 représentent un rendement de 6,2 % (129/2066), sans compter le dividende d'un peu moins de 2 %. Ces 6,2 % se comparent au 2,3 % pour les obligations de 10 ans, sans oublier le fait que les bénéfices du S&P s'accroissent en moyenne de 6 % à 7 % par année à long terme.

Des nuances au Canada

Au Canada aussi les perspectives restent bonnes selon moi, mais le portrait est plus nuancé. En effet, les déboires des secteurs liés aux ressources, avec le pétrole en vedette récemment, nuiront tant à notre économie qu'aux bénéfices de l'indice S&P/TSX. De plus, les investisseurs internationaux auront tendance à éviter notre Bourse (sur une base relative) au profit des États-Unis.

Toutefois, comme les risques de récession en 2015 demeurent relativement faibles au Canada comme aux États-Unis (plus faibles encore dans ce dernier cas), vous ne devriez pas bouder complètement notre marché, mais plutôt faire preuve de sélectivité.

Blogues similaires

Canada Goose : le coup de froid

Édition du 26 Janvier 2019 | François Pouliot

CHRONIQUE. Le Canada a bon nom à l'étranger. Utilisons-le pour tenter de donner du levier à nos produits. Bonne ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Bourse: la Fed souffle le chaud et le froid

BLOGUE. Le nouveau parcours des taux de la Fed est revenu hanter les marchés en passant par Londres.