L'Irlandaise iCabbi débarque à Montréal en récupérant l'équipe technique de Téo Taxi

Publié le 14/03/2019 à 06:00

L'Irlandaise iCabbi débarque à Montréal en récupérant l'équipe technique de Téo Taxi

Publié le 14/03/2019 à 06:00

Vu de l’extérieur, Téo Taxi n’était pas grand-chose de plus qu’un parc de taxis électriques commandés par une application mobile. Sa disparition peut ne pas sembler si grave. Mais pour que tout ça fonctionne correctement, il a bien fallu mettre au point les outils logiciels et technologiques adéquats, chose qui était faite à l’interne par une équipe de développeurs qui avait déjà un œil sur l’évolution future de sa plateforme de gestion des parcs de véhicules.

On se doutait que ces spécialistes ne resteraient pas sans emploi bien longtemps. Ce qu’on ne savait pas, c’est qu’ils seraient embauchés en bloc, par une société irlandaise qui a saisi la balle au bond et qui en profitera pour inaugurer ses nouveaux bureaux montréalais. L'annonce sera faite ce matin par iCabbi, qui est déjà présente au Canada, grâce à sa propre plateforme de gestion de flottes de taxis. Celle-ci a été mise au point en partie grâce à un partenariat avec le constructeur français d’automobiles Renault. En récupérant les ex-employés de Téo Taxi, iCabbi accélèrera le développement de sa propre solution, explique Gavan Walsh, son PDG.

«C’était une opportunité à ne pas manquer qui répondait parfaitement à notre plan stratégique», dit-il. «Les véhicules électriques, l’intelligence artificielle et les données sont essentiels à notre plan pour soutenir la transformation des flottes de taxi avant-gardistes. Montréal s’avère être l’endroit idéal pour lancer notre expansion nord-américaine, de par sa notoriété à titre de pôle R&D en technologie mobile, mais aussi du fait que cette équipe partage notre vision et nos ambitions. Nous avons aujourd’hui la plus importante équipe de recherche et développement dans le domaine et sommes dans une phase d’innovation rapide pour notre clientèle.»

Se félicitant de l’appréciation fort positive des utilisateurs de l’application de Téo, Yasha Sekhavat, vice-président produit pour l’Amérique du Nord d’iCabbi, est enthousiaste à l’idée d’en étendre la portée à l’international. «« Nous sommes extrêmement heureux qu’iCabbi reconnaisse l’importance de garder l'équipe ensemble et conserver ces emplois de grande qualité à Montréal«, déclare-t-il. «Ça nous permet ainsi de continuer de contribuer à l’amélioration d’un écosystème local et international de technologie en mobilité.»

Suivez-moi sur Facebook:

Suivez-moi sur Twitter:

À propos de ce blogue

Autrefois, on appelait ça de l'électronique mais de nos jours, les nouvelles technologies vont bien au-delà des transistors et des circuits imprimés. Des transactions bancaires à l'écoute en rafale d'émissions de télé les plus populaires, la technologie est omniprésente. Et elle comporte son lot de questionnements. Journaliste spécialiste des technologies depuis bien avant l'avénement du premier téléphone intelligent, Alain McKenna a observé cette évolution sous tous ses angles et livre ici ses impressions sur le sujet.

Alain McKenna
Sujets liés

Technologie , techno

Sur le même sujet

Pierre Karl Péladeau présente une offre pour reprendre Téo Taxi

Mis à jour le 04/03/2019 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Les repreneurs intéressés par Téo Taxi avaient jusqu’au 4 mars pour signifier leurs intentions.

Il faut apprendre d'un échec et valoriser ce qui reste de Téo Taxi

Édition du 09 Février 2019 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE — L'aventure de Téo Taxi est terminée. Ce n'est pas la fin du monde. Bien sûr, les ...