Nouvelles règles d'emprunt US - Ne riez pas trop vite !

Publié le 19/04/2011 à 14:11, mis à jour le 19/04/2011 à 14:43

Nouvelles règles d'emprunt US - Ne riez pas trop vite !

Publié le 19/04/2011 à 14:11, mis à jour le 19/04/2011 à 14:43

Par Paul Dontigny Jr

Blogue.

Voici une nouvelle parue sur Yahoo Finance :

 Fed Unveils Proposal on Mortgage Standards- Reuters

On Tuesday April 19, 2011, 11:25 am EDT

By Dave Clarke

Lenders would be required to make sure prospective borrowers have the ability to repay their mortgages before giving them a loan, under a proposal released by the Federal Reserve on Tuesday

C’est drôle non ? Mais ne rions pas trop vite en tant que Canadien … ici nous sommes habitués à ce qu’il n’y ait pas de véritable compétition dans les produits reliés aux marchés financiers. Mais aux États-Unis, on avait laissé aux compagnies et aux individus la liberté de choisir.

Ici on nous incite tout de même à emprunter pour acheter des fonds mutuels, mais possiblement que ces incitations au risque (exagéré à mon avis) se font avec des degrés d’agressivité différents les incitations au risque des États-Unis.

D’un autre côté, si le marché canadien de l’immobilier subit seulement la moitié de la baisse qu’à subit le marché américain, rira bien qui rira le dernier … car vous verrez que nous n’avons pas été beaucoup plus prudents.  C’est juste que le scénario négatif ne s’est pas produit encore ici.

Attention de ne pas confondre intelligence ou prudence avec chance.

Il y a eu de la fraude et des excès de toutes parts dans le marché de l’immobilier aux États-Unis. Il y en a sûrement eu moins ici, mais les prix de l’immobilier dans notre marché présupposent tout de même une forte croissance économique et financière à très long terme si on considère la dette associée à l’achat des maisons et de divers produis et services de consommation.

Le Canada est un pays moins riche et moins flexible que les États-Unis, malgré que nous sommes en droit de mettre en doute cette affirmation en ce moment. Les États-Unis demeurent notre plus gros client et notre protecteur militaire. Et si ce pays souffre, ça pourrait nous coûter très cher en ventes, en protectionnisme commercial, et en demandes diverses de faire notre part dans plusieurs domaines incluant le militaire.

Entretemps, on voit tout de même que les américains prennent des « bay steps » pour régler la catastrophe financière dans laquelle ils se trouvent. Sauf que ça avance plutôt à pas d’escargot alors que la dette s’accumule de façon exponentielle …

Et pour ce qui est des États ... il semble que le système capitaliste en prend officiellement pour son rhume, sauf qu'en réalité nous ne vivons pas le système capitaliste depuis la fin des années 90, nous vivons une guerre mondiale économique où, par exemple, l'espionnage militaire a été remplacé par l'espionnage industriel et technologique. Le point important ici est que le gouvernement, l'interventionnisme et la règlementation seront en hausse encore longtemps alors que le marché de compétition commerciale sera en baisse. Et ça, ça n'augmente pas la valeur du pays­.

Avec les écoles de pensée opposées, on peut s'attendre à ce que ça brasse dans les rues chez nos voisins.

Paul Dontigny Jr, M.Sc., CFA

 

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...