300 jours plus tard…

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Décembre 2021

300 jours plus tard…

Offert par Les Affaires


Édition du 15 Décembre 2021

Par Nathalie Francisci

Nous voilà maintenant 300 jours plus tard. Vous êtes toujours là. Dans votre salon. (Photo: 123RF)

À LA CHASSE. Le 10 février dernier, ma chronique s’intitulait «Vos 90 premiers jours en mode virtuel». Je vous parlais de comment réussir votre intégration en pleine pandémie, couvre-feu en prime.

Vous vous souvenez? Vous aviez rendez-vous un lundi matin dans votre salon pour votre première journée avec les avatars de vos nouveaux collègues. Je vous racontais comment il était essentiel de créer de l’intimité et de la chaleur humaine dans cet océan d’applications collaboratives virtuelles.

Nous voilà maintenant 300 jours plus tard. Vous êtes toujours là. Dans votre salon. Le chat s’est installé plus confortablement sur votre chaise ergonomique que vous avez délaissée pour mieux travailler debout. Après des mois en position assise, votre corps (votre dos, plus précisément) a crié « De grâce ! » et il vous a intimé de passer au « stand up», sans toutefois jouer la comédie... À ce sujet, je vous parlais de l’importance d’adopter un style de leadership centré sur le respect, l’empathie et l’humilité…» À l’aube de janvier 2022, tous ceux qui ont fait semblant auront bien du mal à retourner à la normale en présentiel, car il n’y aura plus de filtre pour masquer leur personnalité ou pour nourrir un ego démesuré. 

Soyons honnêtes, 300 jours plus tard, 1400 heures de réunions passées sur quelques dizaines d’applications différentes. Vous ne comptez plus le nombre de fois où:

  • Vous avez prétexté un problème Wi-Fi pour fermer la caméra pendant une énième réunion, pour écouter le dernier épisode de votre série favorite. À ce chapitre, sachez que nous avons en moyenne passé plus de 1800 heures devant nos séries et émissions de télévision préférées (selon le Centre d’étude sur les médias) ; il a bien dû falloir en regarder quelques-unes pendant nos 1400 heures de réunions !
  • Vous avez prononcé la fameuse phrase « tu es sur mute! » qui a battu tous les « Hits 2021 » bien au-delà de The Weeknd ou d’Adele!
  • Vous avez maudit votre fournisseur Internet pour la lenteur de sa bande passante.
  • Votre chat a renversé votre café en sautant sur le clavier de l’ordinateur portable pendant que Pitou aboyait chaque fois qu’un livreur sonnait à votre porte (ce qui explique que vous aviez toujours votre micro fermé !).
  • Vous avez caché votre sac de chips sel et vinaigre de l’écran pendant une formation de «Mangeons santé et bien-être au boulot ».
  • Vous avez rencontré les enfants de vos collègues chaque fois qu’ils faisaient irruption dans votre écran. Désormais, vous les appelez par leur prénom et échangez vos conseils et astuces sur leur jeu vidéo préféré.
  • Vous avez devancé le 5@7 et vous vous êtes servi une bière à 16 h en finissant le sac de chips entamé plus tôt.
  • Vous avez téléchargé les documents de lecture cinq minutes avant le début de la réunion de 7 h 30 et développé votre faculté de lecture rapide. 

Chers lecteurs, nous sommes à huis clos, personne ne sera dénoncé ou jugé. Vous avez tous fait un peu de tout ça … mais la vérité… vous vous êtes senti aussi coupable et mal à l’aise de le faire. Votre sens de l’engagement et votre loyauté se sont parfois fait entraîner par votre démon intérieur qui vous susurrait : « Pis? Qui le saura ?» 

Pourtant, vous avez réussi un vrai tour de force. 

Vous avez créé cette proximité improbable avec votre équipe. Vous les connaissez désormais plus intimement, en mode mou ou semi-corpo (pour s’ajuster à la taille de l’écran), sans artifice, sans filtre, et vous avez découvert une facette de leur personnalité qu’il vous aurait été impossible de percer en temps normal. Vous avez réussi ce qui vous aurait pris des années pour y arriver. Le virtuel a permis de partager votre espace personnel, il a ouvert sur une certaine vulnérabilité et, paradoxalement, il vous a rendu plus « humanoïdement chaleureux ». 

Bientôt, le retour au bureau s’annonce. Hybride, partiel, volontaire ou non, mais vous savez qu’en 2022, quand vous franchirez la porte du bureau, personne ne vous sera totalement étranger. Ils vous paraîtront plus grands, plus gros ou maigres que vous ne les imaginiez, mais ils seront vivants, présents, et vous aurez cette authenticité en partage qui fera que vous serez une équipe soudée, liée par des liens uniques qui vous aideront à affronter l’année.

Sur le même sujet

Legault perd le contrôle, plonge le Québec dans la noirceur, dit Anglade

«On est loin des autres provinces canadiennes en termes de taux de mortalité», a-t-elle souligné.

Merci à nos aînés!

18/01/2022 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Il est important de reconnaître l'aide précieuse que nos aînés offrent depuis près de 24 mois.

À la une

Palmarès WOW: les bons citoyens corporatifs ont la cote

«Il y a deux ou trois ans, on était plus dans l’expérientiel,[...] là c’est davantage de parler au cœur des gens».

Garantie de construction résidentielle: un répertoire d’entreprises ayant perdu leur accréditation

Un nouvel outil à consulter avant de signer un contrat avec un entrepreneur

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour à 17:06 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.