"Une récession plus longue qu'au début des années 1980"

Publié le 07/02/2009 à 00:00

"Une récession plus longue qu'au début des années 1980"

Publié le 07/02/2009 à 00:00

Par François Normand

Peter Hall. L'économiste en chef d'Exportation et développement Canada entrevoit les secteurs qui contribueront à la reprise.

La récession qui frappe l'Amérique du Nord sera-t-elle plus longue que celle qui a sévi pendant près de deux ans au début des années 1980 ?

Je crois que celle-ci sera plus longue. Les abus qui ont été commis avant que l'économie plonge en récession sont plus importants aujourd'hui qu'à cette époque. Un indicateur économique, les mises en chantier, est très éloquent : il y a environ sept millions de maisons neuves en surplus sur le marché américain, ce qui est énorme. Cela prendra du temps pour l'éliminer. Mais nous pensons qu'un retour à la normale est possible au début de 2010. Les mises en chantier pourront alors reprendre à un rythme normal.

Quels secteurs contribueront à la reprise économique au cours des prochaines années ?

ll y en a plusieurs, dont le marché immobilier. Les États-Unis ont besoin d'un million de maisons neuves par année pour répondre à la demande. Cela aura un effet positif sur le secteur forestier au Canada, qui souffre actuellement de la crise. Les prix ont chuté, des entreprises ont réduit leur rythme de production, sans parler de celles qui ont dû fermer. Quand le marché reprendra, ce secteur prendra de la vigueur. L'automobile, un secteur cyclique, participera aussi à la reprise, du moins les constructeurs qui survivront à la crise. Autre secteur clé, les hautes technologie : quand les entreprises afficheront de meilleurs résultats, elles augmenteront leurs dépenses d'équipement.

Quel rôle joueront les énergies renouvelables ?

L'engouement pour les énergies vertes est un phénomène mondial, ce qui stimulera l'activité économique non seulement en Amérique du Nord, mais ailleurs dans le monde. Personne n'a oublié que le prix du baril de pétrole a atteint un sommet l'été dernier [il a frôlé les 150 $ US] et que nos économies sont trop dépendantes des hydrocarbures. Les pays doivent donc diversifier leurs sources d'approvisionnement. C'est notamment le cas de la Chine, qui veut améliorer la qualité de l'air et réduire sa consommation d'énergies fossiles. Les économies d'énergie y offrent aussi beaucoup de potentiel. La Chine est neuf fois moins efficace que le Japon en matière de consommation d'énergie.

francois.normand@transcontinental.ca

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril

À la une

Bourse: Home Depot fait plonger le Dow Jones

Mis à jour le 19/11/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance de mardi sans direction, alors que Home Depot plombe le Dow Jones.

Titres en action: Aimia, Barrick Gold, Snap...

19/11/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le pétrole plombé par la guerre commerciale et l'abondance de l'offre

19/11/2019 | AFP

Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, entre la guerre commerciale et une hausse de l'offre.