Une espèce,les entrepreneurs

Publié le 01/10/2013 à 00:00

Une espèce,les entrepreneurs

Publié le 01/10/2013 à 00:00

Il y a quelque chose de fascinant chez les entrepreneurs. Ils font penser à ces arbres qui poussent dans un milieu parsemé de contraintes, avec leurs racines et leurs branches tortueuses, révélatrices des obstacles qu'il leur a fallu surmonter pour croître.

On reconnaît chez les entrepreneurs beaucoup d'indépendance, une volonté presque viscérale de prendre leur destin en main. Et de changer le monde, au moins un peu. Si cela les pousse à lancer leur projet d'entreprise, comment expliquer cette énergie presque inépuisable, cette détermination nécessaire pour réagir constamment et rebondir ? Est-ce l'instinct de survie qui s'exprime à travers l'entreprise ? Le fruit d'une sélection naturelle ? Je ne sais pas, mais il faut admettre qu'ils sont dotés d'une force particulière qui fait défaut au reste du monde. La persévérance est inscrite au plus profond de leur ADN.

Ils n'ont pas le choix. Le monde dans lequel ils évoluent est une source d'adversité. La concurrence vient là où on ne l'attend pas, les conditions du marché sont mouvantes, l'économie est globale. Pour y répondre, ils se battent, ils bifurquent, ils se réinventent et ils innovent. Faire croître une entreprise est aujourd'hui un jeu d'action-réaction, ponctué de réussites, mais aussi d'échecs. Il n'y a plus de temps pour se reposer sur ses lauriers.

À cet égard, cette deuxième édition du Guide Croissance Les Affaires est éloquente. Aucun des témoignages que vous retrouverez dans ce numéro n'est le récit d'un long fleuve tranquille. Ce ne sont que des histoires à rebondissements.

Vous le constaterez particulièrement dans les articles de nos journalistes Valérie Lesage («Les défis de la croissance») et Ulysse Bergeron («L'échec, le tremplin de votre entreprise»).

On le décèle aussi dans les conseils des «Dragons» Danièle Henkel et Serge Beauchemin. Réussir en tant qu'entrepreneur, ce n'est pas seulement le fait d'une bonne idée. C'est beaucoup une question d'attitude et de personnalité.

Vus de l'extérieur, les entrepreneurs sont un peu fous. Ils prennent des risques que personne d'autre ne serait prêt à prendre. Et pour cette raison, ils méritent toute notre admiration.

Chef de publication

À la une

Bourse: Toronto retraitait en fin de matinée avec le cours du pétrole brut

Mis à jour il y a 4 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street en baisse, l'idée d'une récession tourne en boucle.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Hausse de taux attendue au Canada, mise en garde des banques américaines contre une récession l’an prochain.

À surveiller: Cogeco Communication, Minière Osisko et WSP

Que faire avec les titres de Cogeco Communications, Minière Osisko et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.