Les Desmarais et les Bronfman dans les coulisses du succès d'Alexandre Bilodeau

Publié le 20/02/2010 à 00:00

Les Desmarais et les Bronfman dans les coulisses du succès d'Alexandre Bilodeau

Publié le 20/02/2010 à 00:00

Alexandre Bilodeau, gagnant de la première médaille d'or olympique du Canada aux Jeux de Vancouver, a souligné à plusieurs reprises qu'il avait reçu une aide précieuse d'une organisation privée pour le moins discrète et soutenue financièrement par de grands noms du monde des affaires.

À l'instar du skieur québécois, une vingtaine d'espoirs olympiques canadiens profitent de l'appui financier et technique de B2ten, une organisation sans but lucratif qui compte parmi ses administrateurs Stephen R. Bronfman, petit-fils du fondateur de Seagram.

La médaillée d'argent Jennifer Heil fait également partie de l'écurie B2ten, ainsi que le fondeur Alexandre Harvey et les patineurs artistiques Joannie Rochette et Patrick Chan. L'organisme joue un rôle complémentaire au programme du gouvernement canadien " À nous le podium " dans lequel 120 millions de dollars de fonds publics ont été injectés depuis 2004.

Par exemple, B2ten - un raccourci pour Business 2010 -, a acheté des bobsleighs dernier cri aux équipes masculine et féminine de bob à deux. Ils paient aussi les services de médecins, d'entraîneurs personnels, de nutritionnistes et de spécialistes divers aux athlètes qu'elles parrainent. Environ 3 millions de dollars ont été dépensés jusqu'à maintenant.

Jusqu'au quart des médailles canadiennes pourraient être décrochées par les athlètes parrainés par B2ten, a avancé son cofondateur, le financier J.D. Miller. L'initiative a attiré l'attention du Wall Street Journal, qui cite le nom de la famille Desmarais parmi les deux douzaines de donateurs de l'organisation.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.