La Caisse resserre les liens avec ses clients

Publié le 14/08/2010 à 00:00

La Caisse resserre les liens avec ses clients

Publié le 14/08/2010 à 00:00

La Caisse de dépôt et placement du Québec a créé un forum des déposants dans le but d'améliorer ses relations avec ses principaux clients, encore échaudés par les pertes de 40 milliards de dollars subies par l'institution en 2008.

Le forum a lieu tous les trois mois et deux rencontres ont eu lieu jusqu'à présent. La prochaine est prévue en septembre.

Y participent notamment le pdg de la Caisse, Michael Sabia, et un représentant de chacun des sept principaux déposants de la Caisse comme le Régime des rentes et le Régime de retraite des employés du gouvernement. Le Conseil du trésor y est aussi présent.

" Il s'agit d'un forum bien encadré où l'on partage l'information dans un climat de transparence. Nous voulons que nos stratégies de placement soient bien adaptées aux contextes d'affaires de nos déposants. Il faut bien comprendre leurs besoins, si on veut les conseiller adéquatement ", explique Bernard Morency, responsable des relations avec les déposants à la Caisse de dépôt.

M. Morency explique que la Caisse s'efforce de vulgariser l'information qu'elle transmet à ses déposants. Elle prend aussi davantage le temps d'expliquer les raisons qui justifient le choix de ses stratégies, et non plus seulement celui de rendre compte des résultats obtenus. Par exemple, elle a organisé en avril dernier un séminaire qui a réuni 70 représentants des déposants et 6 gestionnaires de la Caisse.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.