L'espagnole Desigual s'implante à Montréal

Publié le 17/08/2013 à 00:00

L'espagnole Desigual s'implante à Montréal

Publié le 17/08/2013 à 00:00

Par M.J.

Jusque-là absente du paysage canadien, la chaîne de vêtements de mode Desigual prépare son arrivée prochaine à Montréal. D'ici la mi-septembre, la première boutique du détaillant espagnol ouvrira ses portes aux Cours Mont-Royal, au centre-ville de Montréal. Le local de 2 400 pi2 sera situé au deuxième étage du centre commercial, sous la boutique DKNY et le rez-de-chaussée de la boutique Club Monaco, a confirmé Valentino Teoli, vice-président, location, du centre commercial. Fondée en 1984 par Thomas Meyer, alors âgé de 20 ans, Desigual distribue ses vêtements dans 8 900 points de vente répartis dans 72 pays. Le franchisé désigné par Desigual pour l'implantation de la chaîne au Canada prévoit d'autres ouvertures, à Toronto et ailleurs au pays. Pour l'heure, Desigual exploite principalement des magasins en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et dans quelques pays d'Amérique latine. Aux États-Unis, Desigual compte une dizaine de boutiques.


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Le classement des 300 plus importantes PME du Québec en 2019

Édition du 26 Octobre 2019 | Emanuelle René de Cotret

Le classement annuel des 300 plus importantes PME du Québec

Les 300 en quelques chiffres

Édition du 26 Octobre 2019

Le classement annuel des 300 plus importantes PME du Québec

Système de paie Phénix: encore plus de 100 000 victimes

Quatre ans après son implantation dans la fonction publique fédérale, le système de paie Phénix est loin d'être parfait.