Érable, parfum national

Publié le 30/03/2013 à 00:00

Érable, parfum national

Publié le 30/03/2013 à 00:00

Faire du parfum d'érable l'emblème olfactif du Canada, voilà le rêve en flacon de la vénérable parfumerie française Galimard et d'un propriétaire de cabanes à sucre québécois.

À Frampton, en Beauce, plus tôt cette semaine, la maison française et l'entrepreneur lançaient l'eau de parfum Attire-moi, née de la rencontre improbable entre un homme des bois et une femme des fleurs du Sud. Le produit avait déjà été présenté à Cannes, Toronto et Montréal.

«C'était au départ un coup de coeur, une aventure olfactive, un échange culturel, une histoire d'amitié. On s'est rendus heureux ! Il n'y avait rien de mercantile», raconte Chantal Roux, vice-présidente de Galimard, une maison fondée en 1747, ce qui en fait un des plus anciens parfumeurs français.

En visite avec son fils à la Sucrerie de la montagne à Rigaud, propriété de Pierre Faucher, tout comme la cabane à sucre la Cabane à Pierre, de Frampton, Mme Roux a discuté avec lui des odeurs du sucre et du bois d'érable. En l'écoutant décrire les effluves, elle lui a proposé de les capter pour en faire un parfum. Après l'élaboration des premiers échantillons, M. Faucher s'est rendu à Grasse en février 2012 et a contribué à raffiner cette fragrance à la fois sucrée et boisée, qui comporte aussi des notes d'agrumes et de vanille.

Ce parfum issu de l'amitié se révèle une innovation dont le potentiel commercial dans l'industrie touristique paraît prometteur, d'autant qu'il s'agit d'un complément à l'offre des producteurs acéricoles.

Distributeur recherché

Pierre Faucher commercialisera Attire-moi au Canada. L'intérêt médiatique est fort, il reste maintenant à trouver un distributeur.

«C'est un produit de niche et un produit noble, que je vois dans des lieux touristiques classiques et qui devrait aussi se vendre dans les boutiques des aéroports, de Montréal à Vancouver. Je pense aussi que ça s'offre bien en cadeau pour la clientèle d'affaires», estime M. Faucher, qui remettra 1 $ par flacon vendu au Centre médical de La Nouvelle-Beauce.

L'entrepreneur de l'érable cherche par ailleurs à s'associer avec Coup de pouce, un organisme d'insertion au travail pour les handicapés de Sainte-Marie, qui pourrait travailler avec lui et Galimard pour la confection de savons, de bougies et de crèmes Attire-moi.

Si la feuille d'érable orne le drapeau canadien, pourquoi ne pas faire de son odeur le parfum du pays ? s'est demandé le président de Galimard, Jean-Pierre Roux.

«On a créé un parfum pour la Lituanie, qui est devenu le premier pays à avoir un parfum national. On espère que le Canada peut emboîter le pas à la Lituanie. Ce serait une récompense mémorable pour Chantal [Roux] et Pierre [Faucher]», a rêvé tout haut M. Roux.

Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd : le député caquiste de Beauce-Nord, André Spénard, est venu dire à Mme Roux qu'il déposerait une motion à l'Assemblée nationale pour faire déclarer Attire-moi essence du Québec.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.