Des employés plus lents, mais plus compétents

Publié le 03/04/2010 à 00:00

Des employés plus lents, mais plus compétents

Publié le 03/04/2010 à 00:00

Les employés plus âgés sont-ils moins productifs ? Ce que la science sait, c'est que leur cerveau fonctionne différemment. La composante la plus touchée par le vieillissement est la vitesse.

" Le temps de réaction est plus lent, affirme la docteure Sylvie Belleville, directrice de la recherche à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal. On a du mal à passer rapidement d'une activité à l'autre. "

C'est à se demander si le multitasking n'est pas condamné à disparaître.

Ce déclin se produit de façon graduelle, dès qu'on franchit la trentaine, indique-t-elle. Par contre, le travailleur âgé compense sa lenteur à encoder de nouvelles informations par des jugements plus sûrs et une meilleure prise de décision. " Dans tous les emplois, les travailleurs âgés sont davantage compétents que les plus jeunes ", dit Mme Belleville. Le problème de productivité peut se poser si un employeur demande à un travailleur âgé d'apprendre trop de choses en même temps et trop vite, sans formation adaptée.

Adieu, aires ouvertes

Autre phénomène : en vieillissant, notre capacité à filtrer les données non pertinentes - comme les bruits ambiants - et à se concentrer sur une tâche diminuent. Les employeurs doivent bien réfléchir avant d'aménager des aires ouvertes pour ce segment de la main-d'oeuvre.

Comme les capacités à encoder, à stocker et à récupérer l'information s'affaiblissent avec l'âge, les travailleurs expérimentés doivent développer différentes stratégies pour assimiler les apprentissages. Alors qu'un jeune répétera une information 10 fois avant de la retenir, le plus vieux devra le faire à plusieurs intervalles (une fois toutes les 30 secondes, ensuite aux 5 minutes, ensuite aux 30 minutes) pour la retenir.

Il y a aussi, pour les personnes plus âgées, des moments optimaux au cours de la journée pour retenir des informations et d'autres qui le sont moins. Des études montrent que la matinée est un moment propice aux apprentissages pour les personnes âgées, souligne Mme Belleville. Ce sont des éléments que les employeurs et les employés doivent considérer.

À Toronto, l'entreprise Cogniciti, née d'un partenariat entre l'hôpital gériatrique Baycrest et l'incubateur MaRS, s'apprête à commercialiser des exercices pour contrecarrer les pertes cognitives dues à l'âge. Elle réalisera des projets-pilotes dans des grandes entreprises cet été.

suzanne.dansereau@transcontinental.ca

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.