Comment trouver son idée d'entreprise

Publié le 29/09/2012 à 00:00

Comment trouver son idée d'entreprise

Publié le 29/09/2012 à 00:00

Si vous pensez que tous les entrepreneurs trouvent leur idée d'entreprise avant de se lancer, détrompez-vous ! Beaucoup décident d'abord d'être leur propre patron, puis se mettent en quête de l'idée qui leur permettra de réaliser ce rêve. Voici des conseils pour dénicher la vôtre.

« Avant de nous lancer dans un projet qui nous passionne, il faut déterminer nos qualités et nos forces », explique l'enseignant et comptable de formation Alain Savaria devant une vingtaine d'aspirants entrepreneurs rassemblés lors d'une formation à l'École d'entrepreneurship du Grand Longueuil. À l'aide de tests, les participants vérifient leur degré d'autonomie, de ténacité, et même leur seuil de tolérance face au risque financier, qualités fondamentales d'un entrepreneur.

La professeure en marketing et en management Sylvie Laferté donne, elle aussi, des conférences sur la recherche d'idées. « La bonne idée, c'est celle qui correspond à votre personnalité, à vos compétences et à vos connaissances », dit-elle.

Dans son livre Comment trouver mon idée d'entreprise, elle énumère les moyens de se lancer dans les affaires à partir d'une passion pour la cuisine, le dessin, l'informatique, la vente, etc. Les possibilités sont inouïes.

Principale recommandation des deux professeurs : être à l'affût des occasions d'affaires. Celles-ci peuvent tout simplement se dénicher en lisant le journal ou en écoutant la radio. « La rubrique "Occasions d'affaires" est très intéressante pour trouver une idée. On y trouve de tout : franchises ou entreprises à vendre », note Mme Laferté. L'important, selon les spécialistes, c'est de remarquer les besoins autour de soi, dans son quartier ou sa municipalité. Dans son ouvrage, Mme Laferté pose les questions essentielles : « De quel magasin a-t-on besoin dans notre ville ? Comment pourrions-nous gagner du temps ? »

Stéphane Guérin, lui, fut l'un premiers à saisir les occasions de marché du Web et à gagner sa vie grâce à cette technologie au Québec. « Je ne suis pas millionnaire, mais je suis très à l'aise », précise le titulaire d'une maîtrise en affaires électroniques et d'un baccalauréat en sciences informatiques de l'Université Laval, aujourd'hui âgé de 35 ans.

L'idée de génie survient parfois trop tôt. En 1996, Stéphane tentait de vendre des sites Web à des gens de 65 ans, qui lui répondaient invariablement : « Ça fait 40 ans que je suis en affaires, et je n'en ai pas besoin. » Aujourd'hui, 97 % des PME ont un site Web, un instrument devenu incontournable.

Les secteurs porteurs

La tendance du magasinage en ligne est une occasion d'affaires à saisir, selon Alain Savaria. En 2011, les Québécois ont dépensé en moyenne 295 $ par mois sur Internet et les gens de 55 ans, 400 $ par mois, indique-t-il en citant des statistiques du CEFRIO. « Les Québécois achètent leurs produits sur des sites étrangers. Seulement 10 % des PME québécoises font du commerce en ligne. Il y a là une place à prendre. »

Les autres secteurs propices à l'émergence d'idées sont notamment le développement durable, les nouvelles technologies - dont les biotechnologies - et la santé. Num Si on pense avoir trouvé une bonne idée, il est impGér-a Sec ratif de la mettre à l'épreuve. « Avant de développer un produit, je fais un test auprès de mes clients. Si plusieurs veulent l'acheter, cela me donne une bonne indication », dit Stéphane Guérin.

Certains testent leur idée sur un blogue. D'autres optent pour la publicité. M. Savaria préconise d'acheter une annonce sur un site tel Google Adworks. Le coût est modique, soit environ 50 $. « Avec le nombre de clics et de visiteurs, je suis capable de mesurer l'intérêt pour mon produit », explique-t-il.

La conclusion revient au génie de l'informatique Stéphane Guérin : « Avoir une idée, c'est une chose, mais en faire une entreprise avec un million de chiffre d'affaires, c'est un tout autre défi».

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.