Jeu vidéo au Québec : besoin de diversité

Publié le 23/04/2012 à 14:59, mis à jour le 23/04/2012 à 16:06

Jeu vidéo au Québec : besoin de diversité

Publié le 23/04/2012 à 14:59, mis à jour le 23/04/2012 à 16:06

BLOGUE. Qu'on se le tienne pour dit, il n'y a pas qu'à Montréal où l'on produit des jeux vidéo au Canada, loin de là.

Samedi soir, à Vancouver, c'était soirée de gala pour la remise des Prix canadiens du jeu vidéo. Une quinzaine de prix ont été remis dans diverses catégories pour des jeux conçus au Canada.

De ces 15 prix, 7 ont ensuite pris l'avion pour Montréal. Cinq doivent se trouver ce matin dans les bureaux d'Eidos Montréal, auteure de Deus Ex: Human Revolution, soit ceux du meilleur jeu de console, du meilleur son, du meilleur design de jeu, du meilleur scénario et du meilleur nouveau personnage.

Les deux autres seront exposés chez Ubisoft Montréal, pour Assassin's Creed: Revelations (Arts visuels) et Your Shape: Fitness Evolved (Meilleure technologie).

Sans trop de surprises, les huit derniers ont été remportés par des studios installés dans les deux autres grandes villes canadiennes, Toronto (5) et Vancouver (3). Il est un peu étonnant que Vancouver, autrefois la Mecque canadienne de l'industrie, vienne au troisième rang, mais les cinq prix torontois appartiennent à un seul jeu, Superbrothers: Sword & Sorcery EP.

Diversité géographique

À suivre dans cette section

À la une

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.

Au tour de Sail de se protéger de ses créanciers

C'est au tour des enseignes Sail et Sportium de se placer à l’abri de leurs créanciers.

Récompense de 50M$US pour un lanceur d'alerte

13:35 | AFP

La SEC n'a pas dévoilé le nom de l'entreprise visée afin de protéger l'identité du lanceur d'alerte.