Un concurrent pour le Circuit électrique

Publié le 13/04/2013 à 00:00, mis à jour le 11/04/2013 à 09:30

Un concurrent pour le Circuit électrique

Publié le 13/04/2013 à 00:00, mis à jour le 11/04/2013 à 09:30

Ils sont encore peu nombreux, mais les conducteurs des quelque 1 300 véhicules électriques ou hybrides du Québec ont de quoi se réjouir. Le nombre de bornes de recharge publiques continue de croître, et un nouvel acteur ontarien s'affaire à brancher les propriétaires de véhicules rechargeables, d'un bout à l'autre du pays.

«On peut maintenant traverser tout le Canada en utilisant du carburant propre», dit Stéphane Daoust, directeur régional d'Éco Route Québec, une filiale de l'entreprise ontarienne Sun Country Highway, qui vient de s'implanter dans la province.

L'entreprise, qui a installé près de 200 bornes de recharge gratuites le long de l'autoroute transcanadienne, en compte une vingtaine au Québec qui permettent notamment de relier Montréal à Gaspé. L'entreprise souhaite en implanter environ 200, principalement à proximité des dépanneurs, des restaurants et des hôtels, précise M. Daoust.

Établie à Shawinigan, la filiale Éco Route Québec a symboliquement ciblé la Mauricie et son autoroute de l'Énergie pour poursuivre son développement à court terme. Elle entend aussi déployer ses bornes le long des axes routiers qui mènent, entre autres, à l'Abitibi et au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ce réseau s'ajoute à celui lancé il y a un an par Hydro-Québec en partenariat avec l'Agence métropolitaine de transport, Les Rôtisseries St-Hubert, Rona et Metro. Le Circuit électrique compte 150 bornes de recharge en service, principalement dans les stationnements des partenaires fondateurs. Une centaine de bornes supplémentaires sont prévues.

Une vingtaine d'autres organisations privées et institutionnelles se sont jointes au Circuit électrique depuis son lancement en mars 2012.

«Le Circuit a d'abord été implanté dans les régions métropolitaines de Montréal et de Québec. Mais il va se déployer progressivement dans tout le Québec dès cette année et au rythme de l'arrivée des véhicules électriques sur les routes», explique Pierre-Luc Desgagné, directeur principal, Planification stratégique, à Hydro-Québec.

Les partenaires du Circuit électrique doivent débourser de 5 000 à 10 000 $ pour l'achat et l'installation d'une borne de recharge. Le service de recharge est offert à un prix forfaitaire de 2,50 $, peu importe sa durée. Les automobilistes paient à l'aide d'une carte prépayée.

Sun Country Highway offre le branchement gratuitement, tandis que «l'achat d'une borne coûte moins de 5 000 $», affirme M. Daoust.

L'arrivée de ce concurrent n'inquiète pas Hydro-Québec. «Toute offre supplémentaire qui permet d'accroître et d'encourager l'achat de véhicules rechargeables est une bonne nouvelle. Et en passant de l'essence à l'électricité, c'est de l'argent qui reste chez nous», commente M. Desgagné.

À la une

Crise bancaire: peu de risque de revivre 2007-2008

25/03/2023 | François Normand

ANALYSE. Le système bancaire est plus résilient et les banques n’ont pas les mêmes problèmes qu’il y a 15 ans.

Bourse: Wall Street termine en hausse, calmée par l'absence de nouvel accident bancaire

Mis à jour le 24/03/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers nord-américains clôturent la séance de vendredi en hausse

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 24/03/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.