Toujours animé par le désir de réussir

Publié le 31/10/2009 à 00:00

Toujours animé par le désir de réussir

Publié le 31/10/2009 à 00:00

Au-delà de la réussite financière, l'entrepreneur adhère à d'autres valeurs : le désir d'être plus libre, de s'accomplir ou de mettre de l'avant ses qualités de leader. Cette série est l'occasion de sortir des sentiers battus en allant à la rencontre de figures inspirantes. 1 de 8

Bertrand Saucier est entrepreneur en série. Le président et cofondateur de M2S Électronique, une PME de Québec qui se spécialise dans la conception et la fabrication de circuits électroniques, a toujours été animé par le désir de réussir. Le besoin d'accomplir des projets, de bâtir et d'avancer prime depuis qu'il est tout petit.

Nous l'avons interrogé sur ses motivations, son ambition et sur les conseils en matière de défis humains qu'il souhaite transmettre à de jeunes entrepreneurs.

Journal Les Affaires - Vous avez fondé M2S Électronique en 1981, avec deux associés. Aujourd'hui, à 58 ans, diriez-vous que vos motivations ont changé en cours de carrière ?

Bertrand Saucier - Quand j'ai fondé M2S, comme je n'étais pas indépendant de fortune, gagner ma vie était quelque chose d'important. Ceci étant dit, j'aurais pu faire n'importe quoi d'autre. J'aurais pu devenir simplement salarié. Mais je trouvais important de faire les choses à ma manière. Je suis quelqu'un de très axé sur les processus, les structures et l'organisation, et je trouvais que les entreprises pour lesquelles je travaillais, des PME, n'étaient pas suffisamment structurées. J'ai donc créé une entreprise avec deux associés et on l'a fait comme on le voulait.

JLA - Vous avez donc une grande dose d'ambition qui coule dans vos veines ?

B.S. - Il y a plusieurs années, on avait fait dresser un profil psychologique de l'équipe de direction. D'après celui-ci, j'étais ambitieux. Je me souviens que cet adjectif avait une connotation politique, comme l'ambition du pouvoir. J'ai alors dit au psychologue industriel, " ce n'est pas moi du tout ! ". Il m'a répondu qu'il y avait deux types d'ambition : celle du pouvoir et celle de réussir. " Toi, c'est à ce niveau que ça se passe. Tu as besoin de te prouver continuellement que tu es capable, que tu peux avancer, que tu peux faire autre chose, etc. " Et j'ai dit oui, cela me rejoint plus, parce que je n'ai aucune ambition de pouvoir.

JLA - Vous carburez donc au besoin de vous accomplir ?

B.S. - C'est de réussir des choses, je traduis cela ainsi. Mon mandat de président au Groupement des chefs d'entreprise du Québec, de 2004 à 2006, en est un exemple. Quelqu'un m'aurait dit il y a quelques années que j'allais être président du Groupement, et l'idée m'aurait quasiment terrorisé. Je me serais dit que je n'ai aucun talent, aucune habileté pour faire cela. Plusieurs personnes qui se disent nerveuses juste à y penser préféreront ne pas le faire. Dans mon cas, le désir de réussir a contrebalancé cette inquiétude. C'était l'occasion de remettre ce qu'on m'avait donné et, pour moi, un défi.

JLA - Quel serait le meilleur conseil en matière de défis humains que vous pourriez donner à un jeune entrepreneur désireux de lancer son entreprise ?

B.S. - Essaie de connaître tes valeurs et respecte-les. Les valeurs sont la seule chose immuable dans une entreprise. Elles sont à la base de la pyramide, bien avant la vision, les budgets, etc. Quand tu regardes tous les scandales comme Enron ou Norbourg, où sont les valeurs là-dedans ? Les entreprises avancent et réussissent parce que les valeurs du départ ont été maintenues.

C'est ce que j'essaie d'amener dans les entreprises en démarrage dans lesquelles je m'implique. Mon rôle est de travailler à installer un peu de structure et d'harmonie et d'aider à construire une oeuvre en y inculquant des valeurs. Lorsque tu t'aperçois que les gens autour de la table veulent seulement faire de l'argent le plus rapidement possible, c'est mal parti.

( CV )

Nom : Bertrand Saucier

Titre : Président du conseil d'administration

Âge : 58 ans

Entreprise : M2S Électronique

Bertrand Saucier et deux associés fondent M2S Électronique en 1981. Début 2000, M. Saucier crée Liber-T Medtech avec de jeunes innovateurs en électronique et il est aujourd'hui président du conseil de cette entreprise de conception et de commercialisation de produits électroniques du domaine médical. L'entrepreneur s'investit depuis quelques années dans le démarrage de petites entreprises.

lesaffaires.redaction@transcontinental.ca

À la une

De multitude d'écarts de revenus en défaveur des gens racialisés au Canada

Le taux de chômage le plus élevé était celui des femmes racialisées, de 9,6 %.

À surveiller: Telus, Roots et Banque TD

09:23 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Telus, Roots et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.

Dites, ça vous dirait de travailler depuis la Floride?

BLOGUE. Votre réalité, demain matin? Oui, mille fois oui, selon une étude de Harvard et de la Northeastern...