Servez-vous !

Publié le 17/08/2013 à 15:39, mis à jour le 22/10/2013 à 15:40

Servez-vous !

Publié le 17/08/2013 à 15:39, mis à jour le 22/10/2013 à 15:40

Par Pierre Théroux

Québec n'est pas la seule ville de la province où l'agriculture urbaine se propage. Des initiatives semblables ont vu le jour à Montréal - au Palais des Congrès entre autres - et dans d'autres grandes villes québécoises.

En 2010, les Fermes Lufa ont réalisé une première mondiale : la construction d'une serre commerciale sur un toit, aménagée au sommet d'un immeuble industriel dans l'arrondissement montréalais d'Ahuntsic-Cartierville. Une deuxième serre doit prochainement voir le jour à Laval.

À Rimouski, à Trois-Rivières, à Westmount et à Sherbrooke, des citoyens se sont inspirés du mouvement Incredible Edible, né dans la ville anglaise de Todmorden, pour créer des potagers dans lesquels tous peuvent se servir gratuitement.

«Les gens hésitent à cueillir des aliments qui ne leur appartiennent pas. Nous avons donc décidé de créer des étals avec la mention " Servez-vous, c'est gratuit "», explique André Nault, président de l'organisme Les AmiEs de la Terre de l'Estrie, qui a aménagé 15 000 pi2 de potagers collectifs à Sherbrooke.

M. Nault a même planté devant sa maison un potager où les voisins et les passants peuvent se servir. «Ça permet d'engager la conversation», dit-il.

La production de miel en milieu urbain est également une activité en plein essor. Montréal compte plus de 120 ruches sur son territoire, dont une cinquantaine dans le centre-ville, notamment sur le toit d'un pavillon de l'UQAM.

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour le 26/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.